Partagez | 
 

 Voulez-vous danser avec moi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Voulez-vous danser avec moi ?   Mer 18 Avr - 20:11

Voulez-vous danser avec moi ?
Feat. Jack Adams & Jansen Wallace



Londres,
Le Creuset
Avril 2012


Juste un. Il ne lui fallait qu'une prise et une bonne. Le Creuset, c'était... l'endroit "idéal" selon beaucoup de Templiers. On s'y retrouvait comme après une longue journée de travail et on y faisait des démonstrations. Pendant que l'on pouvait déguster et siroter un petit Martini dans les vieux box à fauteuils façons années 50, certains s'entraînaient. Comme Jansen. Cela faisait plusieurs jours maintenant, qu'elle creusait dans sa tête l'énigme qui s'était portée à elle dans un pub du quartier. L'interférence statique avait encore frappé ces deux derniers jours mais rien qui ne la fasse pas passer pour folle. Elle avait fait fureur récemment lors d'une réunion en parlant de ce qu'elle avait vu et entendu au pub. La neige sur les écrans, la voix de cette petite fille qui appelait. Cet élu dont elle parlait. "Trouvez l'Ancien Élu et rétablit l'Équlibre" qu'elle disait...

Jansen était en colère. Personne n'avait voulu l'écouter car tout le monde songeait qu'elle avait un petit peu trop bu. Même Erin, qui n'était pourtant pas une toute nouvelle Recrue des Templiers, n'avait pas eu l'air de s'emballer plus que ça. Et en balançant son couteau jusqu'à la cible, à quelques mètres de la marque au sol, Jane poussa un léger soupir d'effort à son geste. Depuis une éternité, depuis que son nom était réputé, on lui avait toujours expliqué que la foi était la meilleure arme. Nous sommes plus dangereux quand nous avons foi, quand nous croyons en quelque chose. Les Templiers étaient réputés pour leurs croyances alors pourquoi cette interférence statique qui brouillait les signaux du monde entier ne les interpellait pas plus que ça ?

Deux solutions : ou bien ils savaient et elle était mise à l'écart. Ou bien ils n'avaient pas envie de savoir car ils avaient peur. Dans le premier cas, elle lança le couteau bien plus férocement que le précédent. Dans le deuxième... De quoi les Templiers pouvaient-ils avoir peur ?

Elle se redressa et soupira en entrouvrant les lèvres pour observer sa cible. Elle n'avait plus de couteaux en main et le fait d'entendre rire et ricaner dans son dos, ces gens qui ne se préoccupaient pas d'elle, rien n'aida à la calmer. Elle haussa un sourcil et tourna la tête par dessus son épaule pour les observer. Certains flirtaient, d'autres parlaient travail, d'autres encore passaient juste une soirée entre amis avant de rentrer chez soi, et de revenir le lendemain matin... Comme si tout était normal.

C'était bien là le problème... On devait continuer de faire... Comme avant. Et pourtant, tout était tellement différent. Jansen baissa les yeux et cligna des paupières avant de reporter son attention sur sa cible, vers laquelle elle marcha pour récupérer ses armes. Son tableau n'était pas si désagréable, ce soir. Pour quelqu'un qui ne tirait pas facilement au couteau, elle pouvait remercier cette nouvelle visée qu'elle avait reçu en don récemment. C'était une partie de son nouveau don qu'elle avait acquis en un temps record. Elle n'était pas bien mauvaise avant, on lui avait juste donné un coup de pouce.


Dernière édition par Jansen Wallace le Mar 10 Juil - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Jeu 19 Avr - 17:00

Here come the hero. Comme à chaque fois, Jack faisait une entrée remarquée. Il était apprécié, partout où il se présentait, et son arrivée était donc saluée à grand bruit, comme seuls savent le faire les mecs en groupes. Et Jack aimait ca : être reconnu pour l'un des leurs, sans sentir une distance ou un malaise lié à son nom. Il avait connu cela pendant ses études, et ca l'avait conforté dans sa décision de mettre de la distance entre lui et sa famille. Pour quasiment tous ici présents, il n'était que Jack Adams, le type sympa qui paye sa tournée comme les autres et qui bosse dur. Pas de lèche cul, pas de minauderie, pas de défiance à cause de ses origines. Le pied...
Il papillonnait d'une personne à l'autre, serrant les mains et plaisantant avec les uns et les autres. Poignées de main viriles et blagues salaces... Sans parler des oeuillades en direction de la gente féminine.

- Alors Adams ? Il parait que t'as fait une mauvaise rencontre ?
- Eh ouais... Qu'est-ce que tu veux ? Le charme ca ne suffit pas toujours...
- Ouh... Elle a été si dure que ca ?
- Pire... Je crois qu'un rouleau compresseur est plus délicat. Dommage... Elle avait de beaux yeux...
- Avoue que c'était plutôt son cul qui te branchait !
- Hephephep ! Gentleman, s'il te plait !

Suivit d'un éclat de rire généralisé. Jack tombait peut être vite amoureux, mais avant d'en être rendu à ce point, il était aussi un dragueur reconnu, surtout par ses potes de beuverie. Pour les filles... la plupart avait du mal à reconnaitre qu'il pouvait être aussi rustre que les autres.

- je suis sur que vous n'avez pas laissé votre part aux chiens, bande de pervers... Bon, je vais me chercher un verre...

Il planta là le groupe de testostéroneux et se fraya un passage jusqu'au bar où il commanda sa bière habituelle. Le temps de se faire servir, il s'accouda au comptoir et balaya vaguement la salle du regard, quand il accrocha une silhouette solitaire. Il fixa Jensen un moment, quand sa bière arriva. Il remercia le barman et se dirigea d'un pas nonchalant vers la jeune femme, pour s'arrêter à quelques pas d'elle, les bras croisés et un sourire un peu goguenard.

- Joli carton. C'est juste pour la beauté du geste, ou tu le fais aussi en situation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Jeu 19 Avr - 20:50

Jansen avait entendu la holà consacrée à Adams. Cela l'avait quelque peu déconcentrée et elle avait tourné la tête pour le voir, se pavaner... Les Templiers étaient fiers et ils avaient de quoi, là n'était pas le problème. Mais elle trouvait ça... Assez déplacé. Qu'un homme se tape le torse devant d'autres hommes, c'était viril. Quand deux femmes s'agitaient les cheveux dans le même sens, c'était sexy. Jansen n'était pas une féministe pour autant, cependant, l'aspect "femme objet" qu'elle rejetait depuis des années n'était un secret pour personne. On oubliait parfois le fait que les hommes aussi, pouvaient passer pour des objets. Replongeant le regard sur son carton, elle le repositionna au mur avant de revenir en arrière, ignorant Jack qui s'approchait d'elle. Se vanter aussi ouvertement sur le dos d'une pauvre fille qui avait sûrement dû faire plus d'auto défense que de la rébellion. Cette fille devait mieux savoir ce qu'elle faisait que n'importe quel mec du Creuset en cette heure.

A sa réflexion, elle ne tourna même pas la tête vers lui. A quoi bon ? Et que signifiait sa question ? Elle était peu aimable, c'était vrai. Mais ces derniers jours, avoir cette impression du monde entier contre elle l'agaçait au plus haut point. Sûrement était-elle un peu parano. Peut-être même faisait-elle trop cas de cette interférence statique. "Nos meilleurs hommes sont sur le coup, Jane... Détends-toi." Elle aurait pourtant tellement voulu avoir le droit de faire irruption dans la salle de contrôle informatique pour voir l'évolution des recherches. Finalement, elle haussa un sourcil et se retourna vers lui en se retenant de pousser un profond soupir. Être désagréable n'arrangerait rien du tout. Et elle n'était pas du tout dans la folie "Jack Adams", de ce qu'elle en savait. Il était bien trop grand, trop gros et trop... "trop". Elle se contenta donc d'une réponse du même ton :

_ Et tirer l'antilope sauvage, c'est aussi pour la beauté du geste ou dédié à la situation ?

D'accord, c'était très agressif comme répartie mais elle ne pouvait supporter cette manière qu'avaient certains de se montrer aussi... Elle serra les dents. En fait, elle lui en voulait car il était effectivement très grand, très gros mais pas de graisse, qu'il avait des yeux qui parlent et un visage assez fort pour donner confiance et qu'en plus, il avait du charme. Rien que pour ça ? Elle le détestait. Il incarnait un peu le genre d'homme auquel on se mesure histoire de faire valoir sa place de femme au sein d'un corps d'élite.

Histoire de ne pas se démonter, elle haussa les sourcils et lui tendit un couteau par la lame afin de lui adresser en toute sécurité. L'invitation était claire : tu veux être un homme devant tes potes ? Alors sois un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Dim 22 Avr - 14:39

Jack n'avait aucune mauvaise intention derrière la tête : ce type semblait dénué de méchanceté. Il se montrait le plus souvent bon camarade, serviable, et comme il n'avait pas une once de prétention, on ne pouvait pas imaginer qu'il puisse avoir des arrière-pensées. Et on avait bien raison, car on ne pouvait pas faire plus désintéressé que lui. Cela étant, ceux qui avait trouvé intelligent de le manipuler ou d'en profiter à outrance l'avait vite regretté. Il n'était pas rancunier ni colérique, mais il savait néanmoins se faire respecter.

Non pour le coup, il était certes arrivé avec une pointe d'ironie, mais c'était plus parce qu'il aurait aimé dérider la petite Jane. Enfin petite... C'était une facon de parler, elle n'était pas une naine quand même... Simplement elle était plus petite que lui. Et plus jeune.

* et plus mignonne... *

Bon en même temps, ce n'était pas difficile comme argument, il draguait à peu prêt tout ce qu'il croisait et qui produisait des oestrogènes...

Quoi qu'il en soit, il lui semblait que la déja habituellement taciturne jeune femme avait encore descendu un échelon dans les ténèbres depuis ces derniers jours, et le fait qu'elle s'isole de la sorte en faisant un carton au couteau ne faisait que confirmer son impression. Il ne prétendait pas en connaitre la raison - les rumeurs n'étaient pas les faits - mais le médecin en lui voyait un bobo à soigner. Et puis crotte, il n'aimait pas les gens sombres quand lui était de bonne humeur ! Il nota par contre dans un coin que peut être un jour de déprime, Jane serait une candidate intéressante à une descente de whisky...

En attendant, il fit une moue comique à la remarque de la jeune femme.

- Ouuuh... ca c'est dur... Surtout qu'elle avait tiré sous la ceinture... Mais tu sais ce que sait... You can't always get what you want... Mais faut essayer un peu tout pour trouver ce qu'il nous faut...

Et le voila qui se mettait à la philosophie. La philo selon Jack, surtout quand on parlait de séduction, risquait de donner des boutons aux femmes. Et faire rire les hommes... Quoi qu'il en soit, il conclut avec un clin d'oeil : ouais, on est de la même équipe après tout, on cherche tous la même chose en prime !
Car pour le cas de Jane, mais s'il se faisait facilement la réflexion sur le fait qu'elle était mignonne, il ne la considérait pas moins plutôt comme un frère d'armes - enfin une soeur - que comme un coup potentiel. Peut être aussi parce qu'elle ne laissait pas forcément de place pour ce genre de chose...
Ca ne l'empêcha en tout cas pas de prendre l'air étonné quand elle lui tendit le couteau dans un défi évident.

- T'es pas sérieuse ? Tu sais bien que je suis nul à ce jeu là...

Il marqua un temps, l'air de réfléchir, avant d'acquiescer avec un sourire coquin.

- Ok, mais on le fait en deux manches. Une manche, on joue à ton jeu - il désigna la cible du pouce - l'autre, on la fait au mien. Et en cas d'égalité... On termine au jeu que tout le monde maitrise ici...

Il désigna du même pouce le bar, dans un défi évident à celui qui descendra le plus de verres. Mais après avoir joué au couteau, puis à l'épée. Evidemment moins dangereux.

Il attrapa le manche du couteau qu'elle lui tendait, le fit tournoyer en l'air et le rattrapa d'un geste sur, une lueur de défi dans le regard.

- So ? You're game ?

[for you babe ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Dim 22 Avr - 16:31

[Mais lol !! Tu reviens en force, quoi !]

Vous savez ce qu'on dit ? De nos jours, il faut savoir tout faire pour rester en vie. Savoir soigner une piqure d'abeille ou tirer à l'arc, c'est pareil, dans les deux cas, si on sait pas, on meurt. C'était un peu la vision de Jane. Médecin ou pas, il devait savoir tirer au couteau. Elle croisa les bras et haussa les sourcils en le regardant faire. Il voulait jouer ? Elle était bien certaine d'avoir une meilleure descente que lui. D'origine Ecossaise, elle n'avait pas les mains sous la table, si vous voyez ce que je veux dire. Et n'importe quel défi, elle prenait. Personnellement, l'épée, ce n'était pas son truc. Mais il s'agissait de s'en servir comme de son arme de prédilection : un bon gros fusil d'assaut. Le couteau, elle gagnait. L'épée, elle perdrait exprès pour le forcer à voir qu'elle le battait à n'importe quel jeu.

Observés par quelques attablés, certains riaient même de leur confrontation. Ces derniers jours, Jane était la risée, celle qui entendait des voix. Elle n'avait déjà pas un caractère très facile mais ces derniers temps, elle était particulièrement difficile avec les autres. Elle l'était d'autant plus avec les femmes qu'avec les hommes, paradoxalement. Elle se sentait mieux avec les hommes, allez savoir pourquoi. Peut-être parce que d'une manière ou d'une autre, ils la poussaient à devenir bien plus que ce qu'elle n'était, à repousser ses limites, à ne jamais se laisser abattre.

_ Tu attends quoi, que je te demande quel est ton jeu ? Joue, Casanova, je commence à m'ennuyer...

Les sourcils hauts et les bras croisés, elle attendit. Nul à ce jeu là ? Les fléchettes ou les couteaux, le système était le même. Pourtant, elle eut presque un sourire en le dévisageant pendant qu'il lançait. Se mesurer à quelqu'un, voilà ce qu'elle aimait. Pourtant, elle reporta son attention sur la cible avant d'ajouter.

_ Les détails de ta vie privée ne m'intéresse aucunement. Prépares-toi à ne plus souvenir de ton nom, ce soir mais je te conseille vivement de garder ta ceinture fermée avec moi. C'est pour ta propre sécurité.

Et elle tourna la tête pour lui offrir un sourire.

[For you !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Dim 22 Avr - 17:03

[l'inspiration que veux-tu :p tant qu'elle est là, on en profite ^^ ]

Il avait au moins réussi à la faire réagir. Il savait pertinemment qu'il ne la battrait pas au couteau. Il savait lancer une lame assez pour incapaciter une bestiole trop agressive, mais tirer une cible aussi petite avec précision ? Il savait qu'il ne ferait pas le poids. Mais ca la ferait sans doute jubiler. Par contre à l'épée ? Il allait lui tailler une jupe avant qu'elle n'ait eu le temps de lever sa garde. Et en prime elle serait épilée pour le bal, et pourrait faire la fière derrière son verre.

- mmm tu me laisses tirer le premier ? Trop aimable.

Il se placa face à la cible.

- Nan, je te ferai pas l'insulte de prendre pour une idiote. Tu sais très bien quelle est ma spécialité - sourire angélique - cela dit, je te laisserai le choix des armes. Sinon ca sera trop facile.

Il lui rendit son sourire, trop heureux de voir enfin autre chose qu'une mine sombre face à lui. Un sourire chaleureux, de celui qu'on n'offre qu'à ses amis. Il se campa sur ses appuis et repris son sérieux.

Il ignora complètement les idiots qui ricanaient dans leur dos. Il savait que certains n'étaient pas des mieux intentionnés, surtout à l'égard de Jane ; d'autres s'attendaient que Jack se fasse éconduire avec pertes et fracas après un geste déplacé ou un mot de trop. Mais surtout, les paris allaient bon train : une bonne part pariait sur l'issue du duel, étape par étape, ainsi que la victoire finale ; une poignée pariaient sur la gifle qu'il ne manquerait pas de recevoir s'il essayait effectivement de draguer Jane. Bref, leur petite escarmouche amicale semblait intéresser la foule ici réunie.

Mais tout ca, Jack ne l'entendait pas. Les bras tendus devant lui, tenant le couteau par la lame, il évaluait la distance de la cible, la force à donner à son geste pour fixer son couteau dans le bois, l'angle à donner à son bras pour qu'il file droit au coeur de son objectif. Tout cela prit le temps d'un battement de coeur, mais sa concentration était telle qu'il lui semblait avoir duré une éternité.
Il leva finalement le bras et le projeta en direction de la cible où le couteau se ficha, à 3 cm du centre. Un tir honnête pour une brêle au lancé, mais certainement pas suffisant pour surpasser son adversaire.

Il se tourna vers elle avec une grimace.

- J'imagine que ca compte pour un ?

Il alla décrocher le couteau, le fit à nouveau virevolter d'une main et le retendit à Jansen.

- A ton tour ma petite... Mais n'oublie pas... Je ne me souviendrai peut être plus de mon nom, mais toi... Tu finiras debout sur le bar...

Haussement de sourcil provocateur, et sourire All-Bright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Dim 22 Avr - 17:38

Une chose que les Templiers adoraient : les paris. La compétition. Et Jack et Jansen leur en offrait sur un plateau en or. Du spectacle entre deux âmes que tout oppose et en Jane résidait la fierté de son peuple tout comme celui de son nom. Pour Jack, c'était sa virilité et sa fierté de mâle qui étaient en jeu. Tous les deux avaient donc quelque chose à prouver. Mais à quel point ? Jane haussa un sourcil dans un sourire approbateur face à sa performance. Ce que Jack ignorait, c'était que le lancer de couteaux était très loin d'être son domaine de prédilection. C'était juste une facilité qu'elle avait grâce à ses pouvoirs. Naturellement, elle était bonne pour viser, pas pour lancer.

Elle secoua la tête en acceptant le défit et lui prit le couteau de la main pour se positionner à son tour.

_ Tu vois, quand tu veux, Casanova, tu sais viser presque juste. Ce sont tes jambes. Tu ne les places pas au bon endroit et au dernier moment, ça te fait changer ton axe.

Elle prit appui au sol et se tapota la cuisse pour lui montrer. Derrière elle, ce qu'elle ignorait - selon elle, elle n'avait rien d'une femme désirable - c'était les murmures quant à son fessier qui se dandinait légèrement alors qu'elle prenait position. Alors qu'elle lui expliquait, tentant de mettre sous silence son don - efficace sur le terrain mais trop facile pour tricher - elle ferma un oeil et finit par se stabiliser. Jansen n'avait rien d'une femme purement sexy, sauf pour ceux qui aimaient l'assurance d'une force et d'un caractère admirable et fort. Pour beaucoup, Jansen n'était qu'une tête brûlée, pas une femme admirable par sa force ou son courage. Ses vêtements parlaient d'eux-mêmes. Là où des femmes fatales porteraient des décolletés plongeants et des nombrils à vue, elle portait des treillis et des rangers au plus confortable ainsi que des débardeurs montant jusqu'à la gorge. Elevée comme une militaire, par un militaire, ses ancêtres se devaient d'être fiers d'elle. Quand on s'appelle Wallace et que le nom a réussi à perdurer jusqu'alors, le mieux est encore de rendre honneur si on ne veut pas perdre la face.

La lame du couteau n'arriva qu'à quelques centimètres seulement de celui de Jack, pas beaucoup plus près du centre mais assez pour remporter la manche. Elle se retourna vers lui et lui offrit un léger sourire de défi en se reculant pour rejoindre le mur des épées. Une gifle ? Il n'en prendrait pas. Jansen n'était pas de ce genre de femmes. Elle cognait, à l'occasion, oui mais il fallait le mériter. De toute manière, tout ceci n'était qu'une joute. A aucun moment elle ne songea que Jack puisse tenter de la draguer.

Il l'aurait déjà fait si c'était le cas, non ?

Elle prit une épée au mur et en jugea la lame, trop étrangère à son goût avant de se positionner face à lui.

_ Tu sais ce qu'on dit ? Grosse arme... grooooos égo. Pourquoi les hommes doivent-ils toujours se mesurer avec des armes aussi longues, selon toi, hein ?

Pour le coup, ses ancêtres devaient se retourner dans leurs tombes. Jansen aurait dû les battre, tous jusqu'au dernier, grâce à une épée. Pourtant, c'était bien un des domaines dans lequel elle pêchait le plus. Pourtant, son père lui avait appris quelques rudiments. Elle fit tourner l'épée dans sa main pour bien la serrer au creux de sa paume. Sa seule manière de gagner serait de se servir de son épée comme de son fusil d'élite.

_ Je crois aussi qu'il y a un besoin typiquement masculin de se mesurer au monde, qu'est-ce que tu en penses, Doc' ?

Et le sourire qu'elle afficha n'avait rien de chaleureux. Mais le défi brillait dans son regard.

[Inspiration, inspiration....]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mer 25 Avr - 6:27

Lorsqu'elle eut pris le couteau de sa main, il se recula d'un pas pour lui laisser la place.

- Merci du compliment, mais je savais pas que j'étais si moche qu'on pouvait me comparer à un vieux vénitien décrépi...

Il se concentra en tout cas pour écouter ses conseils. Nan, vraiment, écouter ses conseils. Certes, il avait son regard rivé sur son popotin, et une partie de son cerveau - la plus mal tournée évidemment - se faisait la remarque que ces fesses charnues devaient être agréables à caresser. Mais pour l'essentiel, il était focalisé sur la position technique de Jane. Il esquissa même un déplacement de pieds et un geste de lancé pour se calquer sur sa position et mieux comprendre ainsi où était sa faute. Il eut un haussement de sourcils en constatant qu'elle avait évidemment raison. Il prit note de travailler sur ce point lors de ses prochains entrainements et reprit en route leur concours improvisé.

Comme de bien entendu, Jane placa mieux son couteau que le sien. Il aurait été décu du contraire.

- Joli tir. Je te l'avais dit, c'est pas mon domaine, le tir.

Un autre aurait pu se montrer extrêmement plus lourd, mais ce n'était pas son genre. L'humour gras et poisseux des soiffards le laissait froid. Enfin, tant qu'il était à jeun. Après, avec une bouteille de vodka dans le gosier, même le plus prude des bleus de la confrérie devenait un porc sans éducation.

A son tour, il alla décrocher une épée identique à celle choisie par Jane et fit quelques passes dans le vide et quelques jongles pour réveiller ses muscles et ses réflexes. Une épée dans les mains, c'est là qu'il se sentait le mieux. Et surtout, malgré ces gesticulations apparemment sans logique mais pourtant le fruit d'années de travail et d'une dextérité soigneusement développée, il écoutait Jane aussi à l'aise que s'ils étaient attablés autours d'une tasse de thé.
Il sourit largement en la voyant arriver avec ses gros sabots et ses sous-entendus.

- Ah ca je n'en sais rien, vraiment. Ma spécialité, c'est le combat à deux épées courtes. Plus rapide, plus efficace, moins encombrant. Ca laisse un souvenir impérissable en général.

Le sourire qu'il arborait dénotait clairement qu'il employait un double langage, et qu'il ne parlait pas que d'escrime.

- Mais je crois qu'on fait le même genre de corrélation en fonction de la taille du calibre qu'on utilise, non ?

Il savait qu'elle excellait au fusil d'assaut, pas spécialement le genre d'arme à passer innapercu sous un manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mer 25 Avr - 12:07

Son langage ne passa pas inaperçu, pourtant, Jansen décida de rester en survol et de ne pas relever. Ou du moins, pas dans le même sens. Elle se redressa en fronçant les sourcils et regarda la longue lame.

_ Et bien, ce que je trouve dommage c'est que bien que puissant et efficace, ce n'est pas bien pratique.

Elle leva les mains pour faire tourner l'épée entre ses poignets, l'agitant d'une façon peu rassurante.

_ A se demander comment faisaient nos ancêtres en plus de leurs armures et de tout ce qu'ils devaient porter. cela dit, ils devaient être rudement costauds avec tout ce sport qu'ils faisaient, tu crois pas ?

Elle releva les yeux sur lui dans un sourire un peu plus chaleureux que les précédents. Il n'était pas possible d'ignorer que jack faisait partie de ces mecs les plus gros et placard qui existe dans sa connaissance. Elle se demandait si cela était naturel, travaillé ou calculé. En tous les cas, ça la dégoutait autant que ça l'attirait. Après tout, imaginez ce genre de bonhomme, la place que ça prenait dans un magasin ou même dans une maison ! Dans une cuisine... Dans un lit. Et en même temps, il en était tout autant imposant, par conséquent, plus dissuadant pour ses adversaires. Dans le cas de Jansen, elle y voyait surtout un paon enfariné. Mais un beau, paon enfariné.

Préparant sa garde, elle entreprit de tenir sa lame comme s'il s'agissait d'un fusil, plus pratique mais moins sécuritaire. Finalement, elle reprit dans sa tête les cours de son père et de son grand-père. Frappant le sol de quelques coups du bout de la lame, elle la releva, les jambes ancrées dans le sol, comme si elle s'apprêtait à frapper une balle de tennis. En réalité, elle comptait le prendre à revers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mar 1 Mai - 13:25

Ne pas lire dans les pensées était une bénédiction, quand on y réfléchissait, et sans aucun doute Jack vivait-il heureux de l'ignorance dans laquelle il se trouvait. S'il avait pu entendre ce que Jensen pensait de lui, ca l'aurait sans aucun doute perturbé. Lui qui s'enorgueillissait de son humilité - cherchez l'erreur - n'aurait pas apprécié d'être ainsi vu. Il pensait sincèrement faire son possible pour être comme tout le monde et travaillait dur pour ne pas l'être tant que ca finalement : il était apprécié parce qu'il faisait plus que la moyenne, n'attendait pas de merci ni de récompense. Il se contentait de faire son travail et n'espérait pas en tirer le moindre bénéfice autre que la satisfaction du travail bien fait. Alors imaginer qu'on le croit à la parade... non, ca le dépassait.

Cela étant, il regardait Jensen armer son épée, prête à frapper, comme s'il était agit d'une lame trois fois plus grande. Et qu'ils vivaient effectivement au temps des écossais en kilt. Il lui rendit son sourire.

- Je préfère ne pas imaginer. Je pense que ces mecs devaient être capable de me broyer le crane à main nu. Je t'avoue que c'est quelque chose que je préfère ne pas vivre... Et puis on a déjà assez de raisons de faire de mauvaises rencontres comme ca, tu crois pas ?

Il haussa les épaules tout en continuant de jongler avec son épée.

- Bon... On dit le premier qui touche l'autre à la poitrine, ok ?

Sans attendre de réponse, il cessa de jongler avec son arme et lanca le premier assaut avec un naturel déconcertant. Il n'avait même pas armé son bras, et ne semblait pas avoir pris la peine de viser, mais juste d'aller frapper au hasard et à pleine puissance. Pourtant il n'y mis pas toute sa force, se contentant d'une frappe moyenne, facile à parer - en tout cas selon lui. Il n'avait pas l'intention de ménager Jensen pourtant, mais il s'agissait d'un jeu, pas d'un entrainement et encore moins d'un combat. Simplement un jeu. Alors il n'était pas question de s'épuiser pour ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mer 2 Mai - 4:30

Ce à quoi Jansen ne s'attendait pas, c'était bien de jouer à qui toucherait l'autre en premier. Ce n'était pas de l'escrime et il n'imagina pas une seconde que Jack parlait de la toucher avec son épée : trop dangereux et ils n'étaient pas en entraînement. Et puis c'était un médecin, pas un soldat. Il ne comptait quand même pas en profiter pour la tripoter, si ?!

_ Quoi ?!

Prise par surprise alors qu'il n'attendit pas sa réponse, elle écarquilla les yeux et brandit son épée pour contrer celle de Jack, pliant sous la force du coup dans un claquement de métal. Les quelques spectateurs s'intéressant à eux émirent des sons, des holà ou des applaudissements. Rien de quoi applaudir, Jansen était la risée de ses ancêtres. Même son père la critiquerait depuis son fauteuil roulant s'il la voyait se battre ainsi. Mais il fallait vivre avec son époque.

Elle le repoussa de son épée et se redressa face à lui. Vu son assaut, elle n'en jugea pas par un simple jeu sur l'instant. Elle avait réagi comme si elle avait dû se défendre d'une véritable attaque. Les yeux ronds, elle l'étudia mais pas assez longtemps avant de brandir son épée à son tour pour l'abattre sur les flancs de son assaillant. Pour sa défense, il fallait reconnaître quelque chose à Jansen : elle avait dans le sang une sacrée survie. Et peut-être que son entraînement de self-defense ne passait pas uniquement dans les armes.

_ Tu sais que pour un mec que tout le monde qualifie d'armoire à glace, tu frappes comme une fille ?

Et le sourire qui illuminait son visage voulait tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mar 8 Mai - 10:05

Jack était peut être concentré, mais ca ne l'empêcha pas de servir un sourire en coin à Jane à son "quoi" retentissant et à sa parade. Il supposait qu'elle avait très bien compris, mais qu'elle n'en croyait pas ses oreilles. Pourtant il avait été clair non ? Bon, ok, à vu de nez, ca pouvait paraitre dangereux. Mais il se savait tout à fait capable de lui fendre le t-shirt sans lui érafler la peau, et il était persuadé qu'elle était capable de la même chose. Ou alors il serait bon pour une éraflure. Mais ca ne le traumatisait pas plus que ca. Une balafre ? La belle affaire... De toute facon, elle n'aurait pas le temps d'être en position de gagner...

- Oh tu as très bien compris ! Un petit coup d'épée bien placé et c'est gagné. Tu regrettes de pas avoir choisi un fleuret du coup, je parie !

Il se recula d'un pas pour se remettre en garde et lui rendit son regard, amusé. Il s'attendait à une réponse cinglante, certainement pas à une attaque immédiate. Aussi se retrouva-t-il à parer le coup de son adversaire tout aussi instinctivement qu'elle un instant plus tôt. Elle le surprenait, mais en même temps, à quoi s'attendait-il ? Elle n'avait pas volé pas sa réputation, il était normale qu'elle lui rende les coups.

- Les armoires à glace ne frappent pas. C'est plutôt les gorilles, les grosses brutes... Note bien que je n'ai rien à voir avec ces deux derniers qualificatifs...

Il lui rendit son sourire tout en se dégageant, et avanca sur elle en enchainant les bottes. Par trois fois, il visa directement sa cible : le bouton de son col qu'il comptait bien récupérer comme trophée.
Il avait augmenté le rythme, un peu piqué qu'elle sous-entende que son attaque manquait de vigueur. Bon, ok, il n'y avait pas mis tout son coeur. Mais de là à lui faire remarquer que son coup était miteux... Non pas qu'il y ait un quelconque sexisme chez Jack : frapper comme une fille était pour lui une expression comme une autre, et contrairement à sa remarque - ironique - sur les armoires à glace, il n'était pas du genre à prendre ca au pied de la lettre. Par contre, qu'on remette en cause son efficacité, ca le contrariait. Beaucoup.

- ... Je suis beaucoup moins poilu.

Conclu-t-il tout en attaquant, l'air très sérieux et concentré. Il ne semblait plus du tout être en train de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mar 8 Mai - 10:59

Tenir une épée n'était pas aisé, pour Jansen. C'était même carrément une corvée. Pourquoi avait-elle autant de mal. L'épée lui sembla plus lourde que son AK-47 et bien moins facile à manier. Parer chaque coup de Jack l'accompagnait toujours un peu plus au sol. Et elle détestait ça. Ne pas avoir le contrôle sur une arme la rendait folle de rage. Mais face à Jack, elle n'était rien en cet instant. Juste un jouet dans sa fierté face aux autres Templiers mâles de cette communauté de Londres.

Le dernier coup qu'elle réussit à parer lui fit perdre l'équilibre et elle s'étala sur le flanc, l'épée allant rebondir un peu plus loin dans un clinquement d'acier. Des "Oooohhh" de parieurs défossés se firent entendre mais Jane n'avait pas dit son dernier mot. Grimaçante à cause de sa chute, elle roula sur le ventre et tendit la main en rampant sur quelques centimètres pour atteindre la garde de son arme.

Vous savez ce qu'on dit sur le fait d'être pris au piège ? Jansen avait horreur de ça. Se sentir proche d'être vaincue dans un monde où elle tentait tant de se faire valoir, de s'arracher l'étiquette ancestrale qui pesait sur ses épaules, et pourtant faire face à une telle impuissance, elle était furieuse. Bien plus furieuse que si on lui avait refusé un bon café le matin au réveil. Empoignant la garde de l'épée, elle se laissa rouler sur le dos en brandissant la lame vers Jack mais sans se redresser, se contentant de le menacer. Souvent, dans les entraînements, on vous demandait d'oublier qu'il ne s'agissait là que d'un entraînement. Et pour une raison inconnue, cette colère passait par Jack en ce moment-même. Si lui ne donnait plus l'impression de vouloir jouer, elle non plus. A bout de souffle, elle le fixa et déglutit avant de répondre d'une voix essoufflée.

_ Ne comptes pas sur moi pour aller vérifier l'étendue de ta pilosité pour confirmer les préjugés des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Lun 14 Mai - 6:22

Il se retrouva planté debout devant Jane, un peu haletant, et son épée pointée vers sa gorge, croisée avec celle que brandissait son adversaire, l'air un brin désespéré. Au vu du résultat, au moins, on ne pourrait plus dire qu'il manquait d'efficacité. Non mais !
Par contre, il se sentait un peu couillon, pour le coup... Il s'agissait pourtant d'un jeu, et il n'avait pas eu l'intention de la pousser dans ses derniers retranchements et encore moins d'humilier Jansen. Il se gifla mentalement de s'être laissé aller de la sorte. Pour un jeu...

Ah mon pauvre Jack, on a du te griller un neurone de trop...

Il fit une grimace qui voulait tout dire : je suis un abruti, désolé et relève toi parce qu'on est ridicules, là... Enfin non. Lui surtout se sentait ridicule. La petite phrase de Jane était légère, mais elle tranchait avec la situation.
Jack jeta un coup d'oeil sur le côté pour constater que les rires s'étaient taris, et qu'on les observaient de prêt. Il eu même l'impression que certains se tenaient prêt à s'interposer s'ils dépassaient les bornes. La question le traversa de savoir s'ils étaient chevaleresques et voulaient simplement protéger la jeune femme des assauts un peu trop insistants du bretteur qu'il était, ou s'il s'agissait d'une réaction corporative : ils faisaient partie de la même équipe, et deux Templiers qui s'entretuaient, ca ferait désordre, à n'en pas douter. L'idée que son père puisse en faire une syncope lui traversa l'esprit. Il imagina l'expression pour le moins contrariée de son père s'ils s'esquintaient à se retrouver aux urgences, et la lecon de morale qu'il ne manquerait pas de leur servir sur le sens du devoir et l'obligation de se préserver, le respect des apparences et de la hierarchie, le côté absolument inutile de leur joute... Jack hésitait entre l'amusement, l'envie de tenter le coup juste pour le faire braire, et la répugnance à dévoiler de la sorte sa parenté.

Il opta pour la seconde et releva son épée avec un sourire. Il se redressa en carrant les épaules avec une certaine fierté.

- Et qui te dit que j'en aurais envie de toute facon ? Scruter ma pilosité, ca se mérite...

Il ramena devant lui sa main libre et fit sauter le bouton qu'il visait dans sa main, craneur.

- Et ca, je crois que ca veut dire que je remporte le point...

Il désigna le décolleté un peu plus plongeant de Jane maintenant qu'il l'avait dépouillé de son bouton de pudeur. Il fit mine de jauger avec attention ledit décolleté avant d'acquiescer.

- J'ai bien fait en tout cas. C'est carrément mieux comme ca...

Il avait bien conscience que sa dernière remarque était celle d'un parfait goujat, mais d'une part, il n'avait pas vraiment regardé - enfin, pas trop... - et d'autre part, il espérait que ca désamorcerait la tension devenue palpable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Lun 14 Mai - 20:22

La colère lui était monté à la tête aussi vite qu'un verre de trop. Se faire déboutonner par la pointe d'une épée était une chose. Se faire humilier en était une autre. D'un coup sec, elle cogna l'épée de Jack avec la sienne pour l'écarter et se redressa d'emblée pour venir se coller à lui, l'air menaçant. Sans lâcher son épée de la main, elle le défia du regard à quelques centimètres seulement de son visage. Ah ça, non, il ne lui faisait pas peur. Elle se colla à lui, les yeux noirs et bomba le torse comme le ferait n'importe quel mec au sang un peu trop chaud. Serrant le pommeau de son arme dans sa main, Jansen crispa la mâchoire.

_ Avises-toi encore une fois de me toucher et je te promets que tu préfèreras jouer les paons enfarinés devant les copains plutôt que de te retrouver en première ligne avec moi. Je ne suis pas une poupée qu'on déshabille pour s'amuser, pigé l'armoire à glace ? Tu t'es gouré de cible.

Le repoussant d'une main, elle le défia encore du regard tout en reculant avant de se détourner, jetant son épée sur le côté dans un clinquement. Perdre lors d'un défi ne posait pas de problème à Jane. Mais elle préférait perdre dignement que recalée au rang de bonne femme de la sorte. Un petit groupe s'écarta de son chemin des fois qu'elle les morde et elle se dirigea vers le comptoir.

Jack l'avait rabrouée, il l'avait mise en position de faiblesse et pas simplement pour s'amuser. Elle n'aimait pas qu'on puisse se tromper sur son compte car elle appréciait les petits défis, les concours, les courses à qui court le plus vite. Elle riait volontiers en tombant à plat ventre dans l'herbe, ça oui. Mais pas quand il s'agissait d'un homme quasiment inconnu comme Jack qui la mettait au défi de la sorte. Il avait fait une grosse erreur.

Elle regarda par-dessus son épaule et lança un mauvais regard - encore - à Jack. Peut-être que ce rôle de femme intouchable en impressionnait plus d'un, peut-être qu'elle se donnait juste un genre pour ne pas se faire approcher, allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Ven 18 Mai - 12:34

Jack n'avait pas bougé d'un centimètre quand Jane s'était relevée comme une furie. Il n'était pas du genre à se laisser impressionner par quoi que ce soit, et certainement pas par un ego blessé. La réaction de Jansen lui amena même un sourire discret, amusé qu'il était de la faire réagir de la sorte. Sauf qu'il aurait aimé la faire se détendre plutôt qu'elle prenne ainsi la mouche à ses moindres phrases. Franchement, il n'y avait rien de bien méchant dans ses intentions ! Au contraire, il se voulait même appréciateur !

Il poussa un soupir intérieurement : décidement, les femmes étaient bien compliquées à comprendre... C'était peut être un genre qu'elle se donnait, mais il n'en était pas vraiment sur. Et il n'était pas persuadé que ce côté colérique la lui rende plus désirable... quoique c'était beaucoup plus intéressant que les guimauves d'accord avec tout.

- Je ne joue pas à la poupée de toute facon... c'est plus de mon age...

Il accepta la poussée de Jane de bon gré et recula. D'un demi pas. Histoire de ne pas en rajouter une couche. Mais quand elle lui tourna le dos, il jeta un regard qui disait long sur l'amusement qu'il ressentait à ce moment même, à tout ceux qui les regardait. La plupart avait pouffé de le voir ainsi se faire gueuler dessus, et qu'elle se comporte en caporal grincheux, d'autres faisaient des commentaires sur le fait qu'il risquait fort de se faire mater si elle continuait de la sorte, ou des remarques sur le côté peu commode de la jeune femme. Bref, ce n'était pas forcément en faveur de Jack que les ricanements se faisaient entendre.

Mais Jack n'allait pas s'en laisser compter de la sorte. Ils n'étaient pas à l'entrainement, il n'avait pas l'intention de prendre les choses plus au sérieux que ce qu'elles méritaient. Il secoua donc la tête avec un léger rire et ramassa l'arme abandonnée par Jansen.

- c'est pas sympa de rajouter du boulot aux armuriers !

Il reposa les lames à leur place, avec une délicatesse témoignant du respect qu'il éprouvait pour son arme de prédilection. Puis, avec toute la décontraction dont il était capable, certain qu'elle perdrait le nord avant lui, il alla la rejoindre au bar et plaqua le bouton pris à Jansen sur le comptoir.

- Tiens, je te le rends, t'en auras plus besoin que moi.

Il avisa ensuite le barman d'un geste de la main et se redressa fièrement avec un sourire d'intense satisfaction.

- Pietr ! Sort ta vodka des grandes occasions !

Il tourna sa mine réjouie à nouveau vers Jansen, l'air de penser qu'il s'agissait de la meilleure épreuve du monde.

- On va enfin commencer à parler sérieusement !

A son tour, il se rapprocha d'elle, un coude appuyé sur le bar et lui servit un air de playboy arrogant en mode séduction qui, il était sur, allait l'énerver encore un coup - le stress ferait monter l'alcool plus vite. Pure stratégie certes... En même temps, il avait du mal à s'en empêcher. C'est vrai quoi ! elle était mignonne quand meme... alors pourquoi se priver ?
Le tout pour lui dire doucement, d'une voix suave et caressante :

- Le dernier encore sur ses deux pieds sera déclaré vainqueur. Interdiction de s'aider d'un tabouret, seul le comptoir peut être mis en jeu. Et j'ai vraiment hate... de te voir danser là-dessus... Mais promis...

Il se pencha pour lui glisser à l'oreille :

- je t'empêcherai d'enlever le haut.

Et il se recula pour croiser à nouveau son regard, cette fois sans l'ombre d'une arrogance, mais plutôt un air rassurant, chevaleresque, celui du type fiable sur qui on peut compter. Et puis un peu d'amusement quand même, c'était le but de sa petite phrase, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Ven 18 Mai - 13:43

Voyez-vous, pas à un seul moment Jansen ne s'était imaginé que jack serait assez têtu et fou pour venir en rajouter une couche. La Templière le regarda faire, un sourcil haut pendant que certaines grimaçaient de la voir aussi agressive et que d'autres pouffaient en se demandant lequel remporterait le match de coqs. Car oui, Jane n'était pas considérée comme une poule ! Impassible, elle ne le lâcha pas du regard, même quand il se pencha sur elle. Elle lui découvrit une audace sans pareille et un cran de fer. En général, depuis bien longtemps, les hommes avaient fui ou bien ne se contentaient pas d'un faux jeu comme celui-ci mais la provoquaient ouvertement.

Mais Jack restait et demandait encore à jouer. Quel âge avait-il donc ? Sur le coup, elle se retint de lui envoyer son poing dans la figure. Tout d'abord, cela ferait mauvais genre mais elle n'avait pas envie de s'abîmer les doigts si elle devait partir en mission à la première heure de la nuit. De plus, elle sentit que sa frappe n'aurait absolument aucun impact sur cette masse musculaire qui lui faisait du charme - parce qu'elle imagina bien qu'il ne la provoquait pas ainsi juste parce qu'il s'ennuyait.

Elle entendit la bouteille de vodka se poser non loin d'elle mais ne quitta pas son adversaire des yeux. Pour le coup, elle se demanda ce qu'il lui voulait. Pourquoi la suivre ainsi ? Il n'y gagnerait rien du tout, pas vrai ? Sauf de la notoriété s'il arrivait à passer sous la ceinture. Elle plissa les yeux à cette idée. Finalement, elle décida de jouer le jeu qu'elle imaginait qu'il jouait. Elle se redressa et se racla la gorge en reprenant sa bouteille de bière entre ses doigts.

_ Tu sais, tu peux simplement me demander, si tu t'ennuies tant que ça. Au lieu de te donner tant de mal. C'est pas dit que je dise oui, cela dit je ne compte pas boire juste pour tes yeux de mâle... tout aussi beaux qu'ils soient !

Elle étira ses lèvres dans un sourire pincé et porta sa bière à sa bouche d'un air euh... plus sensuel qu'elle l'aurait voulu.

_ Je suis un roc... Tu ne me feras jamais danser là-dessus. Même pas dans tes rêves les plus fous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Jeu 24 Mai - 17:54

Il la regarda faire avec un sourire en coin, accoudé au bar. Il savait bien qu'il jouait avec ses nerfs, mais ca l'amusait plutôt. Déstabiliser l'adversaire, c'était aussi une part des techniques de combat. Et dans ce genre de joute, fanfaronner était tout aussi important. En plus, visiblement, ca lui faisait un peu lacher ses idées noires : c'était le deuxieme sourire qu'elle lui adressait en une demie-heure, il n'était pas peu fier. Pour une nana à la réputation de glacon indécrottable, c'était un bon score.
Il continua donc de la regarder d'un air insondable, l'air de dire qu'il n'y avait aucune arrière pensée dans ses intentions. Seulement l'envie de se mesurer à un pair, mais avec une intention indéfinissable.
Il avait parfaitement saisi de quoi elle voulait parler, et si elle devait avoir un corps à se pamer - l'exercice, ca entretient - il ne pouvait dire qu'une seulement chose : elle n'était pas son genre. Jane n'avait rien à voir avec les frivoles ultra féminines qu'il affectionnait habituellement. Attention, frivoles, pas écervelées. Rien ne l'agacait plus que les blondes avec un cerveau d'huitre. Par contre une fille capable de tenir une conversation sur la situation géopolitique au Proche-Orient et stopper net, en extase devant un sac à main dernier cri, ca le faisait craquer. Alors le style baroudeuse de Jane... pas vraiment son trip...
Et puis il était plus subtil que ca, en prime. Pas question de lui laisser en tête qu'il lui courait après. En plus, vu la phrase, dans deux minutes, c'est elle qui allait le supplier de la mettre au lit... Garder ses distances avec talent, c'était ca le secret.

- Je vois pas de quoi tu parles. Je veux juste voir si tu es apte. On a testé les capacités à distance, le corps à corps... Maintenant voyons si tu peux garder l'esprit clair en toute circonstance...

Sans détourner le regard - puisqu'elle les trouvaient si beaux, ses yeux ! - il s'adressa au barman :

- Met nous deux shooters, Pietr ! On va entrer dans le vif du sujet !

Il eu un petit haussement de sourcils interrogatifs pour Jane.

- J'espère que tu es prête... Cela dit, je te conseille de ne pas sous-estimer mes rêves les plus fous... Ils sont très imaginatifs... Mais je te parie que tu seras debout sur ce bar avant que j'envisage de me reconvertir au commerce de poils de yack. Aussi sur que les Illuminatis sont des petits cons prétentieux...

Et sans rien dire de plus, il se redressa et ouvrit la bouteille pour remplir généreusement les deux shooters. Il prit les deux verres en main pour en tendre un à la jeune femme.

- Cul sec, Wallace.

Et sans plus attendre, il vida le sien d'une traite, la vodka directement dans le gosier. Il crispa les lèvres en sentant le feu de l'alcool s'écoulant dans son gosier et émit un "haaaaa" sourd.
Autours d'eux, les premiers encouragements se firent entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Jeu 24 Mai - 18:52

Jansen n'avait même pas de genre. De mémoire, personne ne se souvenait l'avoir déjà vue avec un homme au bras. Même pas simplement anecdotique. A croire que cette femme n'avait jamais connu de loup ou bien qu'elle était bien plus discrète qu'on le pensait. Pourtant, certains murmuraient qu'elle était divorcée ! Elle pouvait paraître plausible compte tenu de son caractère et de l'attirance qu'elle provoquait en même temps. Jane n'était pas détestable, elle était juste... indéfinissable. Personne ne pouvait réellement savoir qui elle était. Elle ne semblait même pas avoir d'amis, voilà qui était bien triste. Dévouée à sa carrière, les Templiers étaient toute sa vie. Une fois, elle s'était battue avec une autre femme, une supérieure à l'époque, bien avant que le monde ne sombre dans les ténèbres. Jane était une femme capable de se rabaisser aux lois, relativement droite et juste. Pourtant, une fois, elle avait démontré qu'elle n'était pas non plus capable de se laisser insulter ouvertement et quand on touchait à sa famille, quand bien même elle avait parfois du mal à accepter son héritage, elle pouvait se transformer en furie. Et une fois, il y avait eu des témoins. Certains disaient que c'était toute la fureur de Wallace qui ressurgissait ainsi. Jane avait fait très peur à ses confrères, ce jour-là. Elle avait montré sa dignité et son intégrité mais aussi sa force d'esprit.

Pas bien bavarde, reclue dans un univers et un passé historique qui n'appartenaient qu'à elle, Jane était imperceptible. Pour elle, au delà d'une quelconque drague ou attirance, Jack essayait de la percer. Et rien que ça, cela la mettait de mauvaise humeur. Pourtant, quand il devissa la bouteille pour les servir, elle eut un très léger sourire en secouant la tête. Jack était un enfant. Le jour où elle danserait sur ce comptoir, elle serait sûrement transformée en zombie, comme les autres...

Mais quand elle prit son shooter, presque résignée à ce jeu débile - et pourtant très excitant, elle avait du mal à le dissimuler - elle poussa un profond soupir comme si elle était lassée avant de lever le coude. Non peu habituée à ce genre de rituel - mais jamais en groupe - Jansen dut porter son poing à sa bouche. C'était de la vodka ça ? Pour de vrai ? Elle venait de se brûler la gorge et l'oesophage et sentit le rouge lui monter aux joues. Déglutissant, elle finit par un "Bbeeeuuuaaaahhh !!!" (mode Buffy) en secouant la tête et reposa le verre en grimaçant.

_ Oh mon dieu, mais qu'est-ce que c'est ?!

Et contre toute attente, elle pouffa légèrement de rire en plissant les sourcils. Puis elle attrapa la bouteille à son tour pour les servir à nouveau.

_ Tu sais ce qu'on dit sur les Ecossais ? Il ne faut pas les froisser quand il vous offre un bon verre.

Et elle renquilla sur son shooter d'un cul sec et grimaça à nouveau dans un Beeueuuaaaaaahhhh en mode Buffy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Dim 3 Juin - 11:20

[punaise une semaine pour répondre, c'est la loose...]

Jack la regarda vider son verre avec un sourire amusé, s'attendant presque à ce qu'elle se dégonfle. Mais elle n'en fit rien. Son sourire se transforma en rire lorsqu'elle se brûla le gosier.

- Ca, ma belle, c'est la meilleure vodka que tu pourras trouver hors Russie. Un taux d'alcool à faire peur et le passeport direct pour la cirrhose. Le véritable secret de longévité des Russes !

Il se tourna vers Pietr pour guetter son approbation. Ce dernier partit d'un rire encore plus sonore que celui de Jack et répondit avec son accent à couper au couteau :

- Ca c'est bien vrai ! Pas froid quand perdu dans Sibérie en plein hiver ! Pas être trop délicat pour aimer ca !

Pietr n'avait jamais fait aucun effort pour parler la langue. Il utilisait cette apparente ignorance pour récolter des informations : qui se méfierait du Russe qui parlait si mal ? Vu sa facon de manier Shakespeare, il ne devait pas en comprendre un traitre mot quand on lui parlait, surtout pas des discussions techniques. Et si en plus Pietr rajoutait une bouteille dans sa main et chantait fort, il passait vite pour un immigré SDF bourré en permanence. Alors qu'il n'en était rien : il comprenait 6 langues différentes, et était tout à fait capable de s'exprimer dans chacune d'entre elles si besoin. Aussi était-il un excellent espion, une vraie mine de renseignements.
Seulement voila, il n'éprouvait pas souvent le besoin de formuler des phrases à la syntaxe irréprochable, préférant le baragouin de sa couverture habituelle. Ca faisait finalement partie de son personnage.

Jack revint cependant rapidement à Jane et fut surpris de la voir pouffer. Etait-elle déja pompette ? Quand même pas... Le fêtard qu'il était aurait été plus que décu de voir la compétition tronquée d'une demi-douzaine de verres parce que son adversaire avait un foie aussi hermétique qu'une passoire...

Mais pompette ou non, elle prit l'initiative de leur servir le verre suivant, avec un laius sur les bonnes manières écossaises. Tant mieux pour lui : ca voulait dire que la soirée ne faisait que commencer. Il se saisit donc son verre.

- Et en Angleterre, on tient aux bonnes manières ! Alors je ne refuserai pas ce cadeau !

Il le souleva légèrement en guise de salutation, et vida son deuxième verre d'une traite avec une grimace. Il sentait le liquide descendre jusqu'à son estomac, chauffant tout sur son passage. Deux shots... Ce n'était pas grand chose après tout. Autant passer au troisieme ! Il remplit donc à nouveau leurs verres.

- Tu sais ce qu'on dit... Jamais deux sans trois...

Et à nouveau, il s'enfila le verre cul sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Mar 26 Juin - 21:48

Le jour se lève sans qu'on s'en aperçoive, trop profondément endormis et enfouis dans notre sommeil de plomb. Et quand on rouvre les yeux, c'est un néant. Un méga trou noir. On a beau tenter de se souvenir, de réfléchir à quel jour nous sommes, quelle heure et où nous sommes. Pourtant, rien n'y fait, c'est le blackout total.

On appelle ça, le plus souvent, une bonne gueule de bois.

Jansen ouvrit les yeux dans cet état d'esprit brumeux qui était le sien. Son esprit avait émergé car des voix lui étaient parvenus. On lui racontait que Venus avait dit bonjour au Dieu Solaire et que les astres étaient en sa faveur pour des relations amoureuses de toute beauté malgré les temps sombre. Puis les voix avaient enchaîné sur la naissance d'un bébé chat à deux têtes. Inspirant profondément, et persuadée qu'il s'agissait de la radio qui annonçait l'heure du lever, Jansen ouvrit grand son bras et l'abattit.

Le célibat est une bien mauvaise habitude. Et on est pas prêt d'en changer. Jansen avait cette habitude de dormir d'un côté du lit. Mais bizarrement, quelque chose clochait ce matin-là : son bras ne s'abattit par sur le radio-réveil. Et quand elle ouvrit réellement les yeux, ce fut pour être face à... un visage ! Dans son lit ! Sa main était lourdement retombée sur un dos dénudé et cette vision la fit sursauter. Ecarquillant les yeux, elle se redressa d'un coup, la couverture glissant de son buste. Se découvrant à moitié nue, elle poussa un léger cri et remonta le tout sur sa poitrine et elle écarta ses cheveux emmêlés qui lui tombaient sur le visage. Elle le fixa avec des yeux ronds avant de se mettre à balbutier. Puis elle se rendit compte que... Ce n'était pas son lit.

Ses yeux allèrent à droite. Puis à gauche, clignant fortement entre les deux. Mais où était-elle ? Et que faisait-elle... nue... dans un lit avec Jack Adams ? Ce type qu'elle n'aimait pas beaucoup ? Curieuse, elle fit une moue et écarta lentement la couverture de sa poitrine pour confirmer ses craintes et d'un coup, elle se plaqua une main sur le visage.

_ Oh Seigneur... Dites-moi que je rêve.

L'alcool... C'est MAUVAIS, même chez les gens les plus honnêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Ven 29 Juin - 13:09

Ce qui est cool avec l'excès d'alcool, c'est que le sommeil qui le suit est d'une profondeur inégalable. Ou alors ca s'appelle le coma, mais dans ce cas, la cause est beaucoup plus douloureuse, et moins empreinte d'euphorie.

Ce qui est moins cool avec l'alcool, c'est que le réveil est en général douloureux. Et aussi qu'il efface tous les moments d'euphories qu'il a amené. Se mettre la tête à l'envers perdait donc de beaucoup son intérêt si on en arrivait au blackout.

Une quinzaine d'années de pratique - au bas mot - avait donné à Jack une certaine notion de ses limites en matière d'alcool, et un certain contrôle de ce qu'il faisait lorsqu'il était presque complètement imprégné. Dans une certaine mesure en tout cas. Pour l'heure - pour Jack, il aurait pu tout aussi bien être midi que 2 h du matin - , tout indiquait que ses limites avaient été dépassées : sa bouche était pâteuse, ses yeux refusaient de s'ouvrir et même le moindre de ses muscles de bouger. En prime, il semblait évident qu'un Dragon lui avait ouvert le crane pour y implanter un lapin Duracell qui jouait du tambour en continue contre son cerveau - ou en tout cas ce qu'il en restait.
Il fit un effort surhumain pour se remémorer les événements qui l'avaient conduit à cet état proche de l'extinction, mais ne parvint à retrouver que des images de bouteilles de vodka vides, de shooters éparpillés, Pietr hilare, de bar qui tourne et de cheveux chatains qui virevoltaient devant lui. Quant à identifier leur propriétaire... Pour autant qu'il arrivait à se souvenir, il aurait aussi bien pu passer la nuit avec une tête à coiffer d'école de coiffure...

Grace au ciel, la nuit semblait terminée. Il comptait passer la journée la tête dans l'oreiller, avec un thé tout ce qu'il y avait de plus anglais, et irait faire un décrassage le lendemain. Pas question de se pointer où que ce soit avec la tête qu'il pensait avoir. Cette décision lui semblait particulièrement sage et raisonnable, aussi décida-t-il de replonger dans le sommeil. Avec un sourire d'ivrogne bienheureux, il se laissa à nouveau glisser dans le néant.

Sauf qu'il sentit un bras s'abattre sur son dos.

Oups.

Il plissa les sourcils - intérieurement, parce que son front refusa de bouger. Il avait réussi à lever une belette alors qu'il était au bord du coma éthylique ?! Il analysa rapidement ses sensations qui lui confirmèrent qu'il était directement au contact du drap. A poil donc. Ca ne laissait pas trop de doute sur ce qui avait pu arriver. Pas que ce soit un problème en soit, mais il aurait aimer se souvenir du voyage. Sauf si elle était très moche. Auquel cas, il valait mieux continuer à dormir et espérer qu'elle partirait en douce avant son réveil effectif.
Sauf que si c'était une moche, elle serait bien trop contente de lui avoir mis le grappin dessus - pas qu'il soit prétentieux, mais il fallait être honnête : il était beau gosse, et toute moche serait ravi de l'avoir. Les belles aussi d'ailleurs.
BREF ! Il n'était pas sur qu'elle se tire avant qu'il n'émerge. Et alors adieu oreiller, thé, et décrassage du lendemain... Avec son bol, elle était étendue de tout son long, la tête dans la main en train de le regarder dormir avec un sourire idiot. Pitié...

Et puis la belette parla. Cent fois trop fort pour son cerveau déjà martyrisé par le sadique des piles éternelles. Il grimaca donc - pour de vrai cette fois - et se replia un peu sur lui-même, portant la main à son oreille malheureusement exposée aux bruits violents.

- Pitié parle moins fort...

Bon au moins, elle n'avait pas une voix de moche... mais il n'avait toujours pas ouvert les yeux : l'idée même de la lumière lui filait des crampes au nerf optique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Ven 29 Juin - 13:53

Parler moins fort ? Etait-il réellement conscient de ce qu'il venait de se passer ? A son commentaire, Jansen fronça les sourcils et reprit son visage de tous les jours : l'impassible mécontentement. Elle se redressa, vexée de ne pas susciter l'attention requise dans une situation comme celle-ci et elle tourna la tête pour chercher ses vêtements. Elle n'était même pas chez elle. Ce n'étaient pas ses quartiers et l'homme qui était là était des plus détestables ! Le genre qui pense toujours trop tout et connaître. Ne trouvant pas ses affaires et ne désirant AUCUNEMENT se révéler en tenue d'Eve à ce grand malade - elle se demanderait comment elle avait pu atterrir ici plus tard - elle tira d'un coup sec sur la couette pour se lever et tant pis s'il avait froid.

Enmaillottée dans la couette, Jansen se mit en quête de ses vêtements. Qu'elle ne trouva pas. Par contre, la chambre était dans un désordre incroyable ! Et quand elle se tourna pour bien scruter la pièce, elle aperçut son... "docteur" en tenue d'Adam en ce qui le concernait et elle se retourna d'un coup en restant interdite, resserrant un peu plus la couette autour d'elle. Il lui faisait un affront démoniaque et il paierait pour ça ! Elle attrapa vivement ce qui lui tomba sous la main : une chemise de Jack dans la penderie et elle se rua dans la salle de bain, claquant la porte derrière elle. Il n'était pas question de laisser cet homme-là conserver fièrement ses empreintes sur elle.

La douche, quant à elle, fut bien salvatrice et elle en profita pendant... De très longues minutes, la tête sous l'eau. S'il n'était pas content, c'était pareil. Tout ceci, c'était sa faute, à cause de lui. Elle était là parce qu'il l'avait droguée, cela ne faisait aucun doute ! Jansen n'était pas de ce genre à boire et à finir dans le lit d'un inconnu ! Il lui arrivait de s'autoriser des escapades mais c'était toujours avec de parfaits inconnus, hors Templiers. Celui-ci était bien trop connu et bientôt, tout le monde saurait et on la jugerait, on la regarderait de travers comme si elle était une traînée. Elle n'avait vraiment pas besoin de tout ça.

Sortant de la douche, elle était un peu survoltée. Une certaine déception d'elle-même avait pris le dessus et elle n'était plus aussi en colère contre Jack, elle l'était surtout contre elle-même. Elle tira sur ses cheveux pour les retirer du col de la chemise et elle étendit la serviette avant de sortir. Sans se soucier de lui, elle s'approcha de sa penderie et l'ouvrit pour y chercher un pantalon. Elle ne sortirait pas de cette chambre sans rien sur les fesses. Tirant sur la chemise pour cacher le plus essentiel - et fort heureusement, il était grand et bien assez costaud pour que les pans lui tombent à mi-cuisse - elle tourna la tête pour le regarder. Peut-être était-elle moins en colère contre lui mais elle le demeurait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2176
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Ven 29 Juin - 15:10

Il aurait bien gémit comme un bébé s'il n'avait pas eu peur de se vriller les tympans lui-même. Il se contenta donc de s'enfoncer plus profondément dans son oreiller, remontant les côtés pour tacher de s'en couvrir les oreilles. Ce n'était pas parfait, mais ca avait le mérite d'atténuer la lumière...

Il sentit sa compagne bouger et laissa échapper un gémissement : elle n'allait pas vouloir remettre ca quand même ?! Il n'était pas d'humeur à faire des mamours, encore moins le grand jeu. Quoique... Si elle y mettait du sien... Son côté lubrique commencait à se réveiller quand Jane lui arracha la couverture, le laissant le cul au frais. Cette fois, il grogna pour de bon et ouvrit les yeux. Il grimaca le temps de s'habituer à la lumière, du genre de grimace qui en dit long sur la nuit agité qu'il avait passée... Il tourna la tête d'un côté et de l'autre, encore étalé les fesses à l'air, cherchant sa partenaire d'une nuit. Ne la voyant pas, il se retourna franchement, peu perturbé par le fait de s'exposer outre mesure : ils venaient de passer la nuit ensemble, alors un peu plus ou un peu moins...

Il cligna des yeux, faisant un effort pour les ouvrir grand et se retrouva face à ... Jansen... Ah ouais... Il se souvenait effectivement avoir échangé quelques verres avec elle... Quelques... il se souvenait avoir compté jusqu'à 12, mais il y en avait eu d'autres après ou bien ? Toujours est-il qu'elle avait apparemment passé la nuit ici, et que de le voir ainsi étalé semblait la perturber, vu la vitesse à laquelle elle s'était retournée.

- Salut...

Il avait la voix pâteuse, il n'était même pas sur qu'elle ait entendu. Il la regarda attraper la premiere chemise venue et se précipiter dans la salle de bain. Le bruit de l'eau qui coulait était équivoque sur son activité et si l'idée de la rejoindre lui traversa l'esprit, il se répondit qu'elle risquait de ne pas apprécier.
Il se contenta donc de passer ses mains sur le visage en grognant et en marmonnant un "génial" . Elle était plutôt jolie, et s'ils avaient du coucher ensemble, il aurait préféré pouvoir profiter de la nuit et s'en souvenir. Et puis tant qu'à faire, faire ca dans les règles. Au lieu de quoi, ils avaient sans doute du baiser comme des phoques ivres morts et s'écrouler où ils étaient. Du plaisir mécanique sans une once de préparation ... Rien de bien folichon en somme... Dommage, mais c'était fait...

Il se forca à se lever, ignorant les protestations de ses muscles et de son cerveau. Il se passa la main sur la nuque, en se demandant si Jansen comptait vider l'eau pour tout Londres. Il se leva en soupirant et en enfilant un boxer ramassé au pied du lit - propre à priori. Il fit jouer ses muscles pour les détendre, faire circuler le sang pour mieux éliminer l'alcool. Il s'étira aussi, histoire de ramener un peu d'oxygène au cerveau qui devait cruellement en manquer. Peut être qu'il irait faire un footing aujourd'hui finalement ... décrasser tout ca...

Il n'avait pas encore passé de pantalon que Jansen sortit de la salle de bains. Il se tourna vers elle, mais la jeune femme ne lui accorda aucun regard, piochant directement dans sa penderie, ce qui fit sourire Jack. Pudique ou non, il trouvait ce geste sacrément familier pour une demoiselle qui avait joué les vierges effarouchées 40 min plus tôt...

Techniquement, Jack s'en voulait un peu d'avoir profité de la situation. Quoique vu son absence de souvenirs, ca pouvait tout autant être Jane qui avait abusé de son corps... Mais il ne comptait pas exprimer le moindre regret, en tout cas pas tant qu'ils n'auraient pas débriefé la soirée dans les règles. Et lorsqu'elle tourna la tête pour le regarder, visiblement plus fraiche que lui - la magie de la douche - il se lanca.

- Bien dormi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2171
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   Ven 29 Juin - 15:30

Grognon, elle ne lui répondit pas et prit le premier pantalon qui lui tomba sous la main. Avec ça, elle aurait de quoi chercher ses propres vêtements et s'en retourner chez elle. Elle l'enfila sans rien dire et gigota légèrement - pas du tout à l'aise. La chemise allait... le pantalon, nettement moins. Lorsqu'elle reconnu la musique de son téléphone portable, elle se tourna pour le voir sur la table de nuit. Jetant un nouveau regard silencieux à Jack, elle lui passa à côté, le bas du pantalon traînant par terre avec un bruit de frottement.

_ Ne me parle pas. Je ne t'ai pas donné la permission de m'adresser la parole.

Soldat un jour, soldat toujours. Elle se pencha pour attraper son téléphone et la manche de la chemise tomba sur le bout de ses doigts, bien trop grande pour elle. Jouant avec les touches, les sourcils froncés, elle ne prit pas plus de considération pour Jack. Le message posait une question simple du genre "où êtes-vous sergent ?". Ce à quoi elle ne répondit pas... La réponse ne pourrait être agréable. Le fait de n'avoir que de vagues images de la veille la rendait folle furieuse. Elle se souvenait d'avoir ri et un certain sentiment de plaisir mélangé à un bien être lui donna des frissons. Ces impressions restaient dans sa tête comme des ancres mais aucune image ne semblait s'y rattacher encore. Elle se souvenait du sourire de Jack et de son rire à lui également. mais ce qui la rendit presque malade fut de se souvenir de l'impression de son toucher.

Elle risqua un regard en biais pour le dévisager mais elle fit mine de s'en désintéresser tout aussi vite. Secouant la tête pour retrouver ses esprits, elle se redressa à nouveau et remonta le pantalon qui menaçait de tomber à nouveau. Se retenant de rougir aux souvenirs qui lui revenaient à la vision du visage de Jack, celui-ci lui semblant effroyablement familier à présent, elle sortit de la chambre d'un pas rapide pour y retrouver ses vêtements. Les siens. A elle ! Elle tira sur l'élastique à son poignet pour s'attacher les cheveux et se mit en quête de ses biens. le plus vite elle sortirait d'ici, le mieux elle serait. Elle en frissonnait encore. De s'être laissée allée de cette manière et d'avoir pu succomber à cet imposteur ! Quelque chose coinçait, quelque chose n'était pas normal. Et ne pas découvrir quel était ce quelque chose l'énervait encore plus. D'un pas presque colérique, elle revint vers la chambre. Nu, habillé, dans la douche, en train de s'habiller, peu importait ce qu'il faisait, elle se planta à ses côtés.

_ Où sont mes affaires ? Mon pantalon, mon débardeur... Et le reste ? Où est-ce que tu les as planqués ? Tu sais... Ces choses que je portais hier et que je n'avais plus au réveil, ça te rappelle rien, par hasard ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Voulez-vous danser avec moi ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voulez-vous danser avec moi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret World :: LONDRES :: La Cour des Templiers :: "The Crucible"-