Partagez | 
 

 [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 26 Fév - 15:18

[Voilà un RP test. Cette section étant dissimulée aux yeux des Illuminati et des Templiers, même les invités et autres membres non validés ne peuvent nous lire]

Un Américain dans les cerisiers
Feat. Chase Trent & Ling Wu


Séoul, Mars 2012
Place Forte du Dragon


    Et nous y revoilà. Je grimaçai à l'idée de me retrouver à nouveau dans la pièce seule avec cet homme. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'il était dans nos locaux et je n'y étais toujours pas habituée. Voilà maintenant un peu plus de 5 ans que j'avais intégré le Dragon et je ne concevais toujours pas que l'on puisse accepter un américain, un... Visage pâle, qui plus est, issu de la faction ennemie, le tout dans nos locaux. Comme si tout était normal ! Dois-je préciser dans nos locaux secrets ? Vous savez, celui que plusieurs personnes recherchent activement pour nous ébranler. Ils n'y arriveront pas. Toujours est-il que j'ignore qui a osé penser que j'étais la seule assez expérimentée pour m'occuper de cet énergumène, mais il m'incombait de suivre son dossier médical.

    Vous croyez qu'en y collant quelques gouttes de morphine, j'aurais la paix ?

    De plus, l'homme était installé dans nos meilleures chambres temporaires ! Avec vue sur notre jardin, le genre de choses qui n'existent quasiment plus dans notre monde. C'est rare, c'est privé, réservé à l'élite... mais on laissait un ancien Illuminati, américain de surcroît, y accéder à volonté. Oui, j'étais aussi américaine mais cela ne se lisait aucunement sur mon visage. Et il n'avait pas besoin de le savoir. Que je sache, je n'avais jamais fait partie des Illuminati.

    Dans un profond soupir, je poussai la porte de mon cabinet. J'avais eu gain de cause pour obtenir un endroit séparé pour mes "consultations" de celui réservé à mes recherches où je passais la majeure partie de mes journées. Offrant un immense sourire - parfaitement hypocrite - à Chase Trent, je pris son dossier laissé sur mon bureau et apposai mes lunettes sur mon nez.

    _ Monsieur Trent ! Comment va-t-on aujourd'hui, mmmh ?

    Mon visage, américain, peut-être mais ma maîtrise parfaite de l'anglais, peut-être. J'étais toujours tirée à quatre épingles quand il s'agissait de travailler, n'étant pas vraiment une femme de terrain. Nos agents partaient en mission... Moi je les récupérais, vivants de préférence pour les remettre d'appoint. Est-ce que Chase soupçonnait mon hypocrisie ? Je pense oui, sinon il ne s'amuserait pas tant que ça à me... titiller.

    _ On a bien pris ses petits cachets ? On vient faire sa petite piqure ?

    D'accord, je l'avoue... je le cherchais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 26 Fév - 17:47

Séoul, 11 Janvier 2012
Centre Ville


    Parfois, on a l'impression qu'on ne changera pas, pas à l'intérieur du moins, comme si on était prisonnier à l'intérieur de sa propre tête. Il est bientôt 4h du matin et impossible de pouvoir fermer les paupières. Mes pensées sont une nappe de pétrole qui ne se mélange pas à l'océan de vide qu'est ma pauvre cervelle. Ce qui change de d'habitude c'est que j'ai eu l'envie terrible de prendre un papier et un crayon afin de tout garder noir sur blanc. Et puis... je commence à me faire vieux ! Il faut bien que je trouve un moyen de garder ce que j'ai dans l'esprit avant de perdre complètement la boule et d'être totalement sénile. D'ailleurs, en pensant de santé mentale, je me pose beaucoup de questions sur la mienne quand je vois ce qui se passe dans notre monde. Vous vous rendez compte il y a une ville sur la face cachée de la Lune ? Et je ne parle même pas du fait que les portes de l'Enfer ont relâcher les pires atrocités qui puissent existé. Je me suis même retrouvé en plein milieu d'une conspiration mondiale sans avoir rien demandé à personne. Vous l'apprendrez vite, mais j'ai des aspirations très simples dans la vie : vivre, me faire plaisir, profiter. On a qu'une seul vie, je suis loin d'être saint mais je me donne encore une dizaine d'années pour amasser encore des histoires à raconter. Vous pourriez penser que je me comporte comme un gamin du haut de mes 45 balais, mais j'aime à plutôt me voir comme un épicurien. C'est peut-être ça qui m'a amené à aller jusqu'à Séoul, jusqu'au Dragon.

    Il n'y a pas si longtemps, j'ignorais que notre monde était dirigé par trois sociétés qui ont l'ambitieuse idée de gouverner le monde. C'est une chose que je peux comprendre, j'aime la confrontation, il y a quelque chose d'excitant et d'exaltant à laquelle je me raccroche facilement. autre chose à savoir sur moi, je suis un amateur de sensations en tous genre et plus particulièrement celle qui sont fortes et intenses. J'ai expérimenté des tas de choses, j'ai mes petites addictions et travers. Mais que voulez-vous, personne n'est parfait.

    Le feu. Si il y a bien quelque chose qui me rend dingue, c'est bien cet élément là. Quand j'ai découvert qu'il était possible de le modeler ça a changé ma vie. Or je n'étais pas le seul à savoir que l'on pouvait contrôler les éléments. J'ai vite eu les Illuminati (oui, vous lisez bien, ceux qui ont leur emblème sur les billets de banque américain et que l'on retrouve dans un bouquin de Dan Brown) et le Dragon sur le dos. Deux de ces trois société secrètes. Je peux m'estimer heureux que les Templiers m'ont fichu la paix jusque là. En tout cas, ces deux derniers ont montré un intérêt prononcé pour mes capacités à maîtriser le feu. Seul soucis, je fonctionne très mal à la contrainte. Au lieu de choisir, j'ai fait délibérément le con et je me suis retrouvé à l'hôpital au service des grand brûlés. Abruti. J'aurai dû me douter que je n'étais pas fireproof.


Séoul, Mars 2012
Place Forte du Dragon


    Si je me suis retrouvé là, au QG du Dragon c'est pour une raison précise. Après ce que les Illuminati m'ont fait subir, je suis une arme imparable contre eux ! J'avais conclut un marché avec eux : il me redonnait ma peau d'avant grâce à leur technologie de pointe sans que j'ai à dépensé quoique ce soit et de mon côté j'acceptais de faire le sale boulot à leur place. Je n'avais plus rien à perdre, j'étais gagnant dans tous les cas, du moins j'en avais l'impression. Mais il se sont joués de moi, et ça je ne suis pas près de l'oublier. J'ai jour des pieds et des mains pour sortir de leur emprise et bon sang, qu'est ce que ça fait du bien d'être libre de ces mouvement.

    Littéralement... Ce n'est pas tout à fait le cas. Mes brûlures ont été très graves et l'accident a eu lieu il y a un an et demi. J'ai eu la chance que seulement la moitié de mon visage ait été touché (les Illuminati, aussicons soit-ils, ont fait un travail remarquable de ce côté là, presque rien n'est visible sinon des cicatrices mais elles déforment en rien mon aspect) je ne peux pas dire autant de mon abdomen. Si mes jambes n'ont été touchés que partiellement, le plus dur reste sur le dos et une partie de mon torse. J'aurai des séquelles à vie, des douleurs qui ne partiront jamais. Le fait d'être fumeur, n'a pas arrangé ce que mes poumons ont subit...

    J'étais allongé dans une salle pour à attendre Wu, médecin, chinoise, un anglais parfait et des bonnes manières. Quand elle est arrivée tout sourire, ça m'a rappeler à quel point je ne pouvais pas la supporter.

    _ Nope, tout ira mieux après.

    Alors avec un sourire aussi faux-jeton que le sien, j'ai ajouté.

    _ Je viens pour ma dose de dope !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 26 Fév - 20:36

    Comment pouvais-je ne pas le détester ?

    _ Bien !

    Je rentrai ma tête dans mes épaules avec un grand sourire, créant une mimique que beaucoup auraient pu prendre pour mignonne, avec mon nez plissé, mais qui pour Chase, passait plus pour de l'idiotie. Tant qu'il fixait mon côté idiote, j'étais alors immunisée contre le poison que déversait chacun de ses mots. Vous me direz, je suis mauvaise langue. Juste parce qu'il est Illuminati, il n'a pas droit à la rédemption ? Et parce qu'il est Américain il n'a pas droit au Dragon ? Je suis moi-même américaine par ma mère et Dragon par mon père. Rien n'est une affaire de famille, chez moi. Alors pourquoi le jugeais-je ? Parce que je pense que j'étais jalouse de sa chance, et en colère de ses privilèges. On le traitait comme le plus prestigieux des VIP et on lui administrait MA médecine perfectionnée. Depuis que j'avais pris conscience de mes pouvoirs - qui avait déterminé le choix de mon père à me faire entrer au Dragon - ces soins n'ont pu être que plus avantageux.

    _ Alors petite dope ce sera. Attention à ne pas paraître trop drogué, hein ?

    Après avoir posé mon bloc à ses côtés, j'allai chercher mes outils dans le placard vitré prévu à cet effet. Tout était bien rangé, bien éclairé. C'était la pièce la plus moderne qui soit dans le bâtiment. Nous l'avions payée chère. Mais au moins, j'avais un atelier de travail correct. Aujourd'hui, ce que Chase ignorait, c'était le traitement que je m'apprêtais à lui faire subir. Sur un plateau en métal, j'apportai avec moi des lunettes de protection, une seringue et quelques autres ustensiles peu rassurant. Les posant sur une table à ses côtés, je lui indiquai d'un geste très approprié de s'allonger.

    _ Nous allons à présent passer à un stade supérieur de votre guérison. Deux choix s'offrent à vous !

    Je pris la seringue dans une main et la brandit fièrement.

    _ La manière douce, je vous endors comme une pauvre petite chochotte que je parie que vous êtes ou bien... La manière forte et vous avez peut-être une chance de me montrer votre virilité et ce, sans avoir à retirer votre pantalon.

    Lui offrant un monstrueux sourire, je penchai la tête, fièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Lun 27 Fév - 1:16

    "Trop drogué", j'ai rigolé intérieurement à cette réflexion. Si seulement elle savait. La morphine était tout ce que les médecins aux Etats-Unis acceptaient de me donner comme sédatif et ils prenaient toujours grand soin de faire attention à la dose prescrite en soulignant qu'il n'en fallait pas trop pour ne pas faire de moi un addict. Je l'étais, avant, mais ça je le gardai pour moi. Mon organisme fragilisé ne supporterait pas le mélange de drogues. Ca ne me dérangeait pas de me cantonner à celle là, c'était la plus efficace contre ma douleur qui me narguait comme un serpent. Je déplorais ne pas en avoir assez pour le rendre totalement silencieux.

    Je ne sais pas ce qui me faisait le plus flipper sur le coup, le sourire bien trop large de cette nana ou plutôt le fait qu'elle tenait cette seringue comme une scientifique folle prête à me l'enfoncer dans le cul. A l'écouter, elle était bien partie pour, sachant qu'elle me proposait de me défroquer. De toute évidence, elle voulait assommer un cheval avec cette aiguille.

    _ Pardon ?!

    J'ai haussé un sourcil.

    _ Est-ce que j'ai au moins le droit de savoir ce qui m'attend, peu importe quelle option je choisis ?

    Si elle croyait que je céderais à la facilité d'une piqure pour m'endormir comme un bébé, elle se trompait, j'avais déjà pris ma décision mais je voulais savoir à quoi je m'engageais. Comme n'importe quel accord, j'étais sur mes gardes à présent en raison de ce qui m'était arrivé avec les Illuminati. Je voulais connaître toutes les conditions. Cette fille ne m'inspirait pas confiance. Elle paraissait trop lisse et trop gentille, à l'intérieur je pressentais que c'était tout le contraire. Non, sérieusement, qui est-ce qu'elle pensait duper ? Pas moi en tout cas.

    _ Je veux dire, c'est la procédure normale non ?

    Je portais encore des bandages tout autour de mon torse qui demandaient un soin particulier. C'était la solution sommaire, normalement j'aurais dû avoir une tenue de contension pour permettre à ma peau en cicatrisation de ne pas enfler à outre mesure. Mais on m'avait dit qu'en Asie, la médecine était différente, qu'ils utilisaient même de la magie, j'étais perplexe. J'avais eu nombre de greffes de peau, j'étais un vrai patchwork, une oeuvre d'art digne d'un Picasso sur patte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Lun 27 Fév - 1:43

    _ La manière douce, alors ? D'accord, petite chochotte.

    D'accord, je l'avoue, j'aimais le torturer un petit peu. J'étais fautive et je le reconnais. Alors que je m'apprêtais à lui épargner quelques souffrances, je dû m'arrêter dans mon geste, les sourcils hauts. A l'écouter, il n'était pas rassuré et c'était bien compréhensible, après tout. Je lui souris à nouveau et me redressai, la seringue toujours en l'air. Je n'avais pas de temps à perdre, on m'attendait à la maison - ma main gauche armée d'un joli caillou me le rappelait - et cet hurluberlu me faisait perdre des minutes précieuses. Je soupirai et perdis mon sourire en reposant la seringue.

    _ Ok, Cow-Boy, voilà le topo. Ici, la médecine, c'est pas rudimentaire, ce ne sont pas des tuyaux qui partent de la bouche pour atterrir dans un autre tuyau qui lui-même va s'échouer dans une bassine et le courant ne sera pas filtré par une machine qui enregistre des pulsations. Donc si je ne vous pique pas... Vous allez sentir ma main passer et je doute d'être la femme aussi douce et tendre que vous imaginez dans vos rêves.

    A nouveau, je secouai la tête en souriant. Je me faisais l'impression d'être mère tentant de faire regretter à son fils d'avoir fait une bêtise. Sûrement l'éducation de mon père. ma mère était plus laxiste mais c'était à cause du fait qu'elle tentait de me retenir à Melbourne par tous les moyens. Je haussai mes mains, pour lui montrer, et agitai mes doigts devant lui.

    _ Je vais user de ces deux choses là que l'on appelle des mains. Je vais également user de choses moins facile à comprendre pour votre petite cervelle d'attrape-vaches.

    De mon index, je pointai mon front, puis mes lèvres, ma gorge puis je posai ma main à plat sur ma poitrine. Ainsi, j'énumérai chaque point de mon être que j'allais utiliser pour guérir son joli épiderme. Et oui... La médecine Élémentaliste fait des miracles.

    _ Je n'use ni de scapels, ni de laser, juste de mes petits doigts de fées. Et parfois, la secousse peut être assez forte. Alors Grand Homme Fort... Que préfères-tu ?

    A nouveau, je brandis la seringue d'une main et agitai mes doigts hauts de l'autre. Le tout avec un magnifique sourire que je savais passablement sadique.

    _ Manière douce avec un remède de cheval ou manière forte à la douceur de mes mains ?

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Lun 27 Fév - 20:19

    Elle se fichait vraiment de moi en me prenant pour plus débile que je ne l'étais.
    Ah mes pauvres aïeuls, ils se retourneraient de là où ils étaient si ils savaient comment elle m'appelait.

    _ Vous savez que vous êtes en train d'insulter tous mes ancêtres en me traitant de Cowboy ? Vous n'avez aucun respect pour les anciens ?

    C'était ce que j'avais entendu de l'Asie, qu'ils étaient très proches des générations qui les précédaient et qu'ils les honoraient du mieux qu'ils pouvaient. Temples, rituels... J'espérais avoir vu juste pour lui envoyer un méchant pic ! Juste pour le plaisir, j'avais même fait semblant d'être offusqué !

    Et puis tout de même, c'était évident que mes origines se voyaient sur ma figure, du moins ça l'était pour moi. Peut-être était-ce à cause du poids de l'âge et des cicatrices. Ce qui était sûr, quand j'avais 15 ans de moins, j'avais une mâchoire encore plus à la serpe qu'un Johnny Depp. A quoi bon, qu'est ce que cette petite dinde pouvait en avoir à faire. J'étais juste un patient de plus, qui lui tapait sur les nerfs. Son impatience et son agacement embrumaient la pièce.

    _ J'ai été brûlé au 3ème degré. Ma peau a grillé comme du rosbeaf. Correction, pire qu'un rosbeaf, une entrecôte qui commence tout juste à noircir. J'ai senti l'odeur de mon propre corps rôtir à point. Et vous pensez sincèrement que ce que vous allez faire là avec vos tours de magie peuvent être comparables ?

    Avec mes mains j'avais esquissé un "abracadabra" digne d'un Merlin épileptique et j'ai haussé un sourcil. Sans ajouter un mot de plus, j'ai commencé à déboutonner ma chemise que je portais par dessus un t-shirt blanc. Je n'avais pas perdu de doigts, j'étais encore chanceux, mais j'avais réussi à cramer assez pour réduire la mobilité que j'avais. Je ne serai plus un dieu de la guitare, c'était certain. A présent je la regardai avec cette expression de défi dans les yeux, lui signifiant clairement que je n'avais pas choisi la solution la plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mar 28 Fév - 10:44

    Je fronçai les sourcils. De quoi parlait-il ? Non, j'étais médecin. Pas anthropologue. Donc non, je n'avais aucune idée de ce à quoi je faisais allusion.

    _ Je parlais du fait que vous veniez du Kansas. Banane. Ecoutez...

    Je soupira et retirai mes lunettes. M'appuyant sur le bord de la table, je me penchai légèrement vers lui, peu aimable.

    _ J'ai pas de temps à perdre et vous non plus, je crois. Je suis là pour du boulot, vous êtes là pour un service, on ne me paye pas et on vous demande pas de payer. Je sais ce que vous avez, je sais encore lire un dossier, figurez-vous. Ce n'est pas moi qui vous aie recruté ni moi qui vous aie pris en charge. En d'autres termes, j'applique ce qu'on me demande en fonction de ce que je lis, d'accord ? Inutile de me décrire vos...

    J'agitai une main dans l'air pour le désigner d'une légère grimace.

    _ J'en sais rien, vous savez, c'est pas drôle ce genre de choses, vous êtes obligés d'en faire de l'humour aussi leste ? C'est répugnant à imaginer, en plus. Quant à mes pouvoirs magiques, comme vous les appelez, ils ne sont pas à proprement parler uniquement défensif et nourrissant... En gros, c'est la guérison du mal par le mal alors tenez-vous tranquille.

    Je soupirai et secouai la tête en me redressant. Ce type me désespérait. D'un coup, je lui tapai la main pour lui faire arrêter son geste.

    _ Ne touchez à rien, là ! Vous allez faire n'importe quoi, encore, je parie. Tttt !!

    Je dégageai sa main de sa chemise avant de l'aider à la retirer. Je savais une chose : les médecins avaient toujours les mains froides. Surtout dans cette pièce mal exposée et depuis que tout était si sombre dehors, la chaleur ne semblait plus vouloir pénétrer mon cabinet. Je déposai mes bijoux sur mon bureau avant d'enfiler mes gants et revins vers lui. Finalement, je pris sa main dans la mienne, délicatement et la retournai pour l'étudier. J'imaginais bien que les gants ne réchauffaient pas plus mon toucher mais je n'avais pas le choix. Fronçant les sourcils, je remontai mes lunettes sur mon nez en étudiant cette main bien abîmée. Je me demandai alors comment quelqu'un pouvait rester là, sans bouger, sans rien ressentir en extérieur, avec ce genre de blessures rongeant votre peau. Avec mon pouce, je fis marcher le sien doucement et observai la main sous chaque couture. J'étudiai alors l'autre à son tour avec autant d'intérêt et d'attention. En fait, ses blessures me fascinaient. Si j'étais capable de guérir ça, au moins un minimum, qu'étais-je capable de guérir ? C'était autant un test pour moi que pour lui, j'imagine. Lâchant sa main, je me redressai pour enlever mes gants.

    _ Votre t-shirt, aussi. J'ai besoin de voir ce que je fais. A en juger par les injures de vos mains, j'imagine qu'il nous faudra plusieurs séances. Nous verrons déjà comment se déroule celle-ci.

    [Je me permets pour la suite]

    Je le laissai retirer son t-shirt, non sans me figer sur ce qui se découvrait sous mes yeux. Je suspendis mon geste avec mes lunettes de protection dans les mains et mes lèvres s'entrouvrirent sous la stupéfaction. Mes yeux ne quittaient plus la peau de cet homme qui se découvrait. Finalement, son petit laïus précédent était assez bien appliqué. Une seule question me vint en tête dans un murmure.

    _ Comment avez-vous survécu ?

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mar 28 Fév - 20:37

    [Je t'en prie ! C'était prévu ]


    J'avais réussi à l'exaspérer d'avantage et j'en étais fier parce que je n'avais aucune envie qu'elle s'attarde sur moi. Le sarcasme était mon amie, un bouclier imparable.

    La peau de mes mains était celle qui avait été le moins touchée. Des cicatrices grossières sur la partie supérieure de l'épiderme. Je ne pouvais pas ouvrir complètement mes doigts, cela tirait trop, parce que ces Illuminati avaient fait un travail de chien. S'ils avaient sauvé les apparences en sauvant mon visage, ils n'avaient pas prêté autant d'attention aux autres parties de mon corps touchées. Lorsque le docteur Wu examina mes mains, je fus surpris de ce contact parce que je ne sentais pas mes paumes. C'est le plus gros soucis chez les grands brûlés, les terminaisons nerveuses une fois mangées par les flammes ne reviennent plus.

    Je m'exécutai en silence en enlevant mon t-shirt pour révéler non pas une magnifique musculature de dieu grec, mais un immense bandage qui passait tout autour de mon torse et sur mes épaules. Cela permettait à la peau de ne pas trop gonfler et c'était la solution la moins chère, les tenues de contention comptaient les yeux de la tête. Je me raclai la gorge.

    _ Grâce à l'eau. La tempête plus précisément. J'ai atterris dans un ravin, la voiture a explosé, le ciel lui aussi.

    Je n'étais pas très à l'aise de parler de mon accident parce que je me souvenais exactement ce qui s'est passé. A chaque pensée, je reprenais une grosse claque dans la figure. J'attrapai alors le bout de mon bandage, ça allait encore être la misère pour dérouler et le remettre, il devait au moins en avoir deux mètres. Quand j'eus fini de dérouler mes bandelettes de momie, ma peau se retrouva à jour. Ce n'était pas beau à voir. Ce qu'on vous montre dans les films est un mensonge, ça ne ressemble pas à du plastique. La peau est rougeâtre, à vif caché avec une fine pédicule translucide, ça suinte parce qu'il n'a plus de pores. La carte de l'Enfer était sur mon dos et elle se poursuivait une partie sur mon flanc droit. Je toussai un coup pour palier à ma crispation. Je ne pouvais pas voir ce qu'elle traficotait, ni son expression. Mais peut-être que cela valait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mar 28 Fév - 21:05

    De toute ma vie, je crois bien n'avoir jamais vu de vrais brûlés. Peut-être une ou deux fois à cause d'un thé bouillant mais... jamais plus. J'étais aussi subjuguée que choquée et je mis un certain temps avant de l'aider à dérouler la bande. Mais cette aide ne fut que courte car très vite, j'allai attraper des sacs en plastique pour les poser à côté. J'ignorais qui avait pris en charge cet homme après son accident, mais il avait travaillé comme un sagouin. Et il incombait à MA responsabilité, aujourd'hui, de reprendre ce sale boulot à ma charge. Je grommelai en jetant les bandes directement dans le sac.

    _ Ca ne va pas se compter en séances mais en mois !

    J'étais énervée à présent et cela devait d'autant mieux se ressentir. Loin de moi l'envie de chipoter à jouer sur des joutes verbales plus éloquentes les unes que les autres ! Mes gestes avaient changé, eux aussi, plus brefs, plus secs. Je jetai les sacs plastiques une fois la bande usée déroulée. J'avais dans l'idée de refaire le bandage MOI-MÊME et de façon propre, cette fois. Ce n'était pas parce que je ne portais pas Chase Trent dans mon coeur que je lui souhaitais toute cette souffrance !

    _ Forcément ! Quand on travaille avec des outils d'aussi mauvaise qualité ! HA ! Ils se disent les meilleurs en matière de magie mais on envoie les paquets cadeaux au Dragon, bien entendu ! Quand ça foire, on envoie chez les copains les ordures, c'est plus simples, ça se voit pas et ça se sent pas.

    J'enfilai à nouveau mes gants. Je n'avais pas songé en avoir à nouveau besoin mais il fallait que je vois ça de plus près. Une fois dans son dos, je posai délicatement une main sur son épaule et l'autre sur sa tempe pour lui faire doucement pencher la tête.

    _ Ne bougez pas... Je veux voir à quel point ces abrutis de cul terreux ont ruiné des espérances entières en matière de médecine réparatrice. Ils sont sûrement bons avec la magie destructrice mais ils ne connaissent rien à la magie du corps, de l'âme et des éléments.

    J'observai alors chaque partie de son dos. Bizarrement, cette vision ne me faisait rien. Une fois le choc passé, il était plus simple de se dire "ok, pensons médecine, maintenant." Mais j'avais toujours peur de lui faire mal, aussi, je prenais toutes les précautions que je pouvais, le touchant à peine du bout des doigts.

    _ Tous des abrutis. Regardez-moi ça... Je parie que c'est pareil sur les jambes.

    Je me redressai et revins lui faire face en inspirant profondément, jetant avec les bandes mes gants usés. Je pris une petite boîte métallique que je lui tendis.

    _ Mais on ne s'occupera pas des jambes, aujourd'hui. On va procéder par ordre, à notre rythme. Enlevez votre ceinture, ou n'importe quoi que vous avez en métal. Pas de piercing ? D'implants ou je ne sais pas ? J'ai toujours peur que ce métal interfère avec la magie opératrice. On va commencer par le torse, je suppose que c'est ce qui valorise le mieux votre carrure de mââââle, n'est-ce pas ? Bien ! Allongez-vous.

    Enfilant mes lunettes de protection, je lui souris et me frottai les mains, celles-ci rougissant doucement.

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mar 28 Fév - 22:08

    Je regardais en l'air, maintenant elle voyait ma tare, je n'avais plus aucun moyen de cacher ce qui était une preuve irréfutable de ma bêtise, marquée au fer rouge. Etre insensible à ce qu'elle me faisait dans le dos me mettais mal à l'aise en plus du fait qu'elle évoquait les Illuminati. Je ne pouvais qu'être on ne peut plus d'accord.

    _ Est-ce que cela signifie que je suis le sac d'ordure ?

    Merci du compliment. Je ne pouvais pas m'en empêcher, j'étais trop habitué à déverser mon venin à coup de sarcasme que me retenir devenait un réel supplice. J'avais esquissé un sourire, qu'elle ne pouvait bien évidemment pas voir, mais j'aimais à penser que cela pouvait s'entendre dans ma voix rauque de vieux toxico.

    _ Si ça peut vous rassurer. Seulement tout le long de ma jambe droite à été touché.

    Je fis ce qu'elle m'ordonna. Je rangea la ceinture, ma montre que je portais avec un bracelet tibétain, une lanière en cuir. C'était des vestiges, des amulettes que je gardais sur moi. J'en avais plus avant, mais je ne pouvais porter ni bague, ni de chaîne autour du cou à présent.

    _ Nope. Pas de piercing !

    Est-ce que j'avais vraiment une tête à en avoir ? En revanche j'avais d'autres marques que celles du feu. Sur mon avant-bras gauche, j'avais un tatouage qui représentait des symboles géométrique dont j'étais le seul à connaître le sens. Une citation en cherokee à l'intérieur du bras gauche qui avait été miraculeusement été épargnée.

    _ Quelle carrure. Je suis aussi ratatiné qu'un vieillard !

    J'avais ajouté ça avec une pointe de dérision alors que je me m'allongeais. Et c'était parti pour un tour... Elle allait, je parie, faire je ne sais quoi de brillant ou de luisant avec des faisceaux disco sortant de ses mains. Ca ne me réjouissait pas du tout. J'anticipais déjà la fin de la séance avec grande impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mar 28 Fév - 22:34

    _ Allons, allons, ne commencez pas faire l'enfant, ça va me donner envie de vous donner la fessée alors ne me tentez pas. Vous n'avez rien d'un vieillard ratatiné. Du moins, plus pour longtemps.

    Je le laissai s'installer et inspirai profondément. Bien, nous allions voir si j'étais capable de réussir. Je m'approchai de lui et tendis les mains au-dessus de son torse.

    _ Fermez les yeux. Vous devez vous détendre. Ca risque de faire mal mais vous ne devez pas bouger, en aucun cas. Sinon, je devrais vous endormir ou bien vous attacher. Vous avez juste le droit de crier ! Ca permet d'exulter, c'est très bon pour la santé. Pas besoin de magie pour savoir ça.

    Très vite, je sentis quelque chose dans mes doigts, puis dans toutes mes mains. Un bruit sourd se fit entendre, comme une grosse machine lointaine et mes mains devinrent plus rougeâtres, une sorte de fumée s'en dégageant. De la chaleur s'échappait de mes mains, retombant sur Chase pour irradier son corps. La sensation devait être vraiment agréable de se sentir dans ce cocon chaleureux. Je l'enviai mais pas pour longtemps. Je n'avais pas mis mes lunettes pour rien. Cette chaleur se transformait en une espèce d'énergie vive. Chase put se sentir si léger qu'il ne remarquait même avoir décollé du lit de fortune médicale. L'énergie que dégageaient mes mains se fit de plus en plus intense, c'était comme si la machine grondait de plus en plus fort dans la pièce. Je reculai une jambe pour prendre appui au sol et alors qu'un de mes bras était replié en arrière, je posai ma main libre sur le torse de Chase. Maintenant, il devait comprendre ce que je voulais dire par "Ca va piquer". Une aura verte m'entourait, des pieds jusqu'à la main qui était en lien avec son torse. L'autre, quant à elle, était restée rouge orangée et brillait et brûlait de la même vivacité qui agitait Chase à présent.

    Plus que le contrôler lui dans cette lévitation momentanée, je devais également contenir l'énergie que dégageaient mes pouvoirs. Et c'était une masse qui se centralisait dans ma poitrine. J'étais ancrée au sol et j'avais cette impression d'être seule au monde avec juste Chase au bout de ma main. Que tout bourdonnait autour de nous. Je devais laisser passer toute l'énergie de la terre nourricière à travers mon corps jusqu'à celui de Chase afin de réparer son corps abîmé. C'était ma vision des choses, ma perception du monde. Et Chase était une bonne façon de me prouver que je pouvais réussir et aussi que j'avais raison.

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mar 28 Fév - 23:07

    Quand je présentais que ça allait être disco, j'étais loin, très loin. C'était pire que ça, un flot de couleurs vives que j'étais incapable de distinguer, elles filaient à toute allure et m'enveloppait dans quelque chose que je connaissais si bien et m'apaisait, la chaleur. Mais cela ne dura qu'un temps, elle se fit beaucoup plus agressive, au point d'agir comme de fines aiguilles qui chatouillaient doucement, lascivement à intervalles réguliers et puis enfin venaient à me perforer chaque millimètres carré de mon anatomie jusqu'à atteindre mes os.

    Il fallait savoir que j'ai toujours eu une acceptation de la douleur assez élevée, et ça bien avant l'accident. Ca avait quelque chose de clairement masochiste puisque j'arrivais à y trouver du plaisir. C'était la raison pour laquelle le feu me fascinait autant. Ici, c'était différent. La douleur provoquée par cette sorte d'émulation de chacune de mes cellules ne provoquait pas le même genre de sensations intenses auxquels j'étais accoutumé. Intense n'était pas le mot qui correspondait, je ne sais même pas si il en existe un, ce que je sais c'est que je sentais un aspect curatif à travers ce qu'elle me faisait subir. J'avais conscience que les petits morceaux de matière qui me construisent recevaient un coup d'électrochoc pour se réveiller de leur long sommeil engourdi et que ces picotement étaient là "aller, debout, réveillez vous !" à les secouer.

    Je ne sais pas si j'ai crié. Je ne sais pas vraiment comment j'ai réagit physiquement, si j'ai lâché verbalement ce que je ressentait. Ce que je sais c'est que j'avais l'impression d'avoir le trip le plus fou que j'ai jamais eu ! J'avais une telle conscience de ce qui se passait en moi, je pouvais décontracter chaque muscles et sentir un apaisement suite à cela. C'était une douleur bienfaitrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mer 29 Fév - 0:46

[Comment il m'a gonflée le forum, ce soir !!! Mais j'ai réussi à rétablir le gradualfader !!!! Au prix de pas mal d'aventures mais bon. Pis comme t'étais restée pour répondre, je me suis poussée au train pour te répondre avant le dodo, que tu puisses le voir le matin si tu te connectes ! Bisoux !]


    Vous savez, quand vous donnez autant et aussi cher de vous, il y a forcément un petit effet retour. Mais je décidai de donner autant que je le pouvais. J'étais d'autant plus étonnée par la réaction de Chase. Je sentais ces choses en lui mais je ne le voyais pas y réagir. Du moins, comme je le pensais. En fait, il le prenait plutôt... Bien.

    Lentement, je décollai ma main de son torse, la connexion se perdant à moitié et l'aura verte m'abandonnant comme une liaison que l'on interrompt. Le temps que mes mains se déchargent, Chase retomba lentement sur le lit. Petit à petit, tout revint à la normale et je pus enfin pousser un profond soupir de soulagement. J'eus un léger vertige mais me ressaisissant, je me penchai sur Chase en tendant le cou pour l'observer. Je passai une petite lumière dans ses yeux, à quelques centimètres de son nez.

    _ Hey. L'américain, vous m'entendez ?

    Il était visiblement... en train de planer ! Disons-le. Je haussai un sourcil. Ma petite expérience l'avait fait planer. Vous estimerez que c'était bien plus sain qu'une drogue dure ! Le laissant émerger à son rythme, je me penchai alors sur son torse, le nez presque dessus. Certes, cela n'avait pas marché à 100%, pourtant, je pus passer ma main sur son torse pour en juger la reconstruction de l'épiderme. J'étais assez impressionnée. Je n'avais pas encore pu réellement tester mes pouvoirs mais ça, je ne pouvais l'avouer à Chase. j'étais subjuguée par ces nouvelles perspectives qui s'annonçaient et mes yeux sur sa peau s'étaient agrandis.

    Chase aurait encore besoin des bandages, au moins jusqu'à un certain stade de la guérison. Ma tête me tournait quelque peu, aussi en déduisis-je que je ne pouvais en faire plus par séance. Mais à la vue de cette expérimentation, je jugeais que je n'aurais pas tant que ça à le supporter. Il réagissait aussi bien au traitement que mes pouvoirs à lui.

    _ C'est fantastique. Je n'aurais jamais cru que ça fonctionnerait à ce point. J'ignore si vous serez comme neuf à l'arrivée mais en tout cas... Pour un premier jet, c'est assez spectaculaire.

    Je passai ma main sur tout son torse pour en apprécier l'aspérité presque douce. Bien sûr, sa peau était encore bosselée et d'une couleur peu joyeuse. Mais au moins la peau s'était-elle reconstruite. Je poussai un cri de stupeur en me redressant alors que mon nom venait de retentir dans mon dos. J'étais si concentrée, mon nez presque dans le nombril de Chase tant j'étais incroyablement en transe devant ma propre découverte que je n'avais pas entendu la porte s'ouvrir.

    _ Ling...

    Je me tournai, la main sur le coeur en souriant. Vous savez, parfois, vous êtes pris sur le fait et vous le regrettez. Parfois, vous ne l'êtes mais c'est tout comme... Et vous le regrettez quand même. Cet homme-là, d'à peu près ma taille et à peine plus gros que moi avait le visage d'une patate pas mure : lisse, rigide, impeccable mais crue et pas savoureuse. Amère. Après un regard fixé sur Chase, il reporta son attention sur moi. Qu'avais-je fais, encore ? Il haussa un sourcil en tapotant sa montre. Je secouai la tête en souriant.

    _ J'arrive dans 15 minutes, c'est promis. J'ai presque terminé, ici. Je serai à l'heure, ne t'en fais pas.

    Alors que je lui répondais, il regarda mon bureau et vit ma petite boîte où j'y mettais mes bijoux lors d'interventions un peu musclées comme celle de Chase. Comprenant où il voulait en venir, je me raclai la gorge et accourrai pour remettre ma bague à mon doigt dans un large sourire.

    _ J'allais la remettre, ne t'en fais pas !

    L'homme, le mien, jugea Chase d'un regard peu aimable qui signifiait "Touche pas à ma meuf ou je t'éclate." auquel je déglutis avant de lui rendre son sourire alors qu'il me regardait à nouveau. Je l'embrassai avant qu'il ne sorte et referme la porte derrière lui. Je fis une grimace, dos à Chase puis me retournai d'un coup, le nez plissé dans un sourire adorable, montrant la porte de mon index.

    _ N'est-il pas trop mignon ? Il s'inquiète de mes heures de travail. Bien ! Alors, où en étions-nous !

    Toute joviale, je revins vers Chase.

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Mer 29 Fév - 23:30

[Je me suis même pas réveillée ce matin ! Enfin, si... ma mère m'a appelé mais je me suis rendormie, réveillée plusieurs fois jusqu'à enfin décidé de me bouger le train à 18h pour finir ma 3D non-stop. J'ai rattrapé tout mon sommeil en retard; j'en avais besoin, heureusement que j'avais pas cours. ]


    Même si j'avais du mal à décrire ce qu'il venait de se passer, je ressentais une sensation de bien-être. Cela faisait si longtemps que ça ne m'était pas arrivé. C'était à la fois psychique et physique. J'entendis la voix du docteur Wu au loin, ce qui me poussa à ouvrir les yeux. Tout était cotonneux et flou. J'entrepris alors de me relever pour m'appuyer sur mes coudes, l'entreprise ne fut pas aisée, j'étais en caoutchouc et j'avais besoin d'être termoformé pour ne pas fondre sur le sol.

    _ Vaguement...

    Aucune drogue que je connaissais n'aurait pu être comparable à ce que je venais de subir. Peut-être que cela tenait plus de la transe méditative, je n'en sais rien. Toutes ces histoires de yoga, d'introspection de soi, j'y crois sans y croire vraiment. Ca ne m'a jamais réellement attiré d'expérimenter ce genre de choses, trop de concentration est demandée et c'est quelque chose que j'ai du mal à faire, mon esprit vagabonde trop pour réussir à faire le vide. La preuve est là, pendant que vous êtes en train de me lire. Je viens de passer d'une métaphore sur le plastique au yoga. Quoiqu'il en soit, cette médecine, qui à mes yeux s'éloigne de la science pure et dure pour aller vers quelque chose de plus spirituel, mystérieux, voire magique, se révélait être terriblement efficace, sur le cours terme. L'avenir nous dira si cela arrivera à durer.

    _ Vous n'aviez donc aucune idée de ce qui allait vraiment se produire...

    Je ne savais pas comment prendre le fait de sa stupéfaction. Elle était une novice ? A vrai dire, cela m'importait peu, tant que les résultats étaient là. C'était le plus important. Elle était là, le nez sur mon torse à inspecter sa réussite, cela prenait trop de temps à mon goût.

    _ Erm... Est-ce que vous allez encore me tâter longtemps comme ça ?

    C'est à ce moment là que quelqu'un en profita pour ouvrir la porte. Dans d'autres circonstances, cela aurait pu être interprété différemment, mais je ne ressentis pas d'embrassement. Peut être aurai-je dû puisqu'il cet homme s'est avéré être son fiancé. Il me regarda comme si j'allais commettre un vol à l'étalage, vol en question qui aurait pu être sa copine. Le comique de la situation me décocha un rire sourd alors qu'il venait tout juste de partir. Il pouvait être tranquille, je n'étais pas intéressé.

    _ C'est votre fiancé ? Charmant. Il est toujours comme ça avec vos patients masculins ?

    Je n'ai jamais compris la jalousie parce que je l'ai toujours trouvée stupide. Quand on s'engage avec quelqu'un, c'est parce qu'on a confiance en elle, sinon, cela veut dire que ce n'est pas la bonne personne. Je baissai les yeux pour regarder ce qui s'était passé sur mon flanc droit. Rien de très remarquable ne s'était passé sur les cicatrices, peut être en profondeur, mais à la surface, elle étaient encore rosées.

    _ Au stade où vous me dites "à la prochaine" ?

    Bien qu'elle ait fait des miracles, je n'avais toujours pas envie de m'attarder avec elle. Mais j'ai tout de même lâché mes dernière paroles avec un petit rire pour ne pas faire croire que je parlais littéralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Ven 2 Mar - 10:31

    _ Vous savez, entre savoir ce qui va se produire et le voir, il y a un monde. Je le savais... mais je ne l'avais jamais vu.

    Brandissant mon index vers le lit, je l'agitai à nouveau. Je pris un de ces accents que ma mère avait lorsque ses parents débarquaient à la maison. Originaires d'un Ranch dans l'Alabama, je n'avais jamais entendu parler un tel anglais avant eux. Je m'étais rendu compte qu'à ce moment-là que ma mère était vraiment et purement une américaine de la campagne. Et... j'avais la gestuelle avec. Vous savez, la tête, les mains...

    _ Je n'ai pas fini, Cow-Boy, ne descendez pas de votre cheval. Je dois encore vérifier quelques choses. On est jamais à l'abri d'une chute ! Travailler sur les cicatrices, c'est une chose. Sur la motricité, c'en est une autre.

    Face à lui, je brandis m main devant moi, reprenant ma voix normale.

    _ Tendez votre main, comme ça. Ne pouvant pas faire ça tous les jours, on fera une fois par semaine, voire deux mais de manière intense. On verra les résultats apparaître plus vite et vous n'aurez pas à me souvent ni longtemps !

    Je plissai le nez en rentrant la tête dans mes épaules et sourit avant d'agiter les mains. Quelque chose me gênait. Je râlai dans ma barbe et enlevai ma bague de fiançailles avant de lui donner.

    _ Tenez-moi ça. Je n'aime pas travailler avec tout ça, ce n'est ni hygiénique, ni sécuritaire. N'importe qui peut s'accrocher et se faire mal et je ne sais pas comment mes pouvoirs pourraient réagir avec ça, ne prenons pas de risque.. Et ne la perdez pas, j'en ai pas pour 3h. je voudrais seulement profiter du fait que Môssieur prend mes soins pour de la weed... N'est-ce pas ? Remarquez, il vaut mieux ça que vous entendre hurler, ça m'aurait tellement fendu le coeur, vous savez ? Bon, ne bougez pas, hein ? ... normalement, ça devrait piquer.

    Hésitant une seconde, je levai mes mains, une au-dessus et l'autre au-dessous de la sienne, comme pour l'encadrer. Très vite, ce sont comme des petites boules d'énergie qui apparurent dans le creux de mes mains et si ce n'était pas visible, Chase pouvait sûrement ressentir quelque chose qui piquait à l'intérieur de sa main. Pour relancer le moteur et la sensibilité, je me suis dit qu'il ne valait rien de mieux que relancer l'électricité dans les synapses. Je ne perdais rien à essayer. Si cela marchait, je m'occuperai autant de ses mains que du reste. Hey ! Peut-être qu'il ressortirait d'ici comme neuf !

    A chaque picotement, c'était un tressaillement de mes propres mains. Plissant les yeux et fronçant les sourcils, je me concentrai pendant encore quelques minutes avant de le relâcher. Je pris délicatement sa main dans les miennes et me rapprochai pour l'observer de plus près à nouveau.

    _ Voyons voir... Si ça tire, dites-le moi.

    Je relevai les yeux sur lui et étirai à nouveau son pouce en l'éloignant des autres doigts.

    _ Est-ce que vous sentez quelque chose de plus qu'avant ? Et au niveau du muscle, est-ce que ça tire un peu ?

    Je brandis ma main à mon tour devant lui.

    _ Serrez mon poing aussi fort que vous pouvez. Mieux, serrez les deux, on va comparer.

    Je tendis mon autre poing.

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Ven 2 Mar - 20:19

    Ce n'était pas au bout du compte la fin, elle me demandait à présent de tendre les mains vers elle. Je ne me sentais pas à l'aise, j'avais l'impression que cela devenait une séance de spiritisme ou quelque chose de se genre, mais bien entendu je l'écouta. Tout en parlant, ou plutôt sautant du coq à l'âne, elle plaça sa bague dans ma paume. ,

    _ Non mais, entre ce qui s'est passé et de la weed.

    Je plaça mes deux paumes ouvertes vers là haut à un niveau différent, la plus élevée représentait ce qu'il venait de se passer.

    _C'était largement supérieur. Et dire que vous vouliez m' assommer avec votre anesthésiant. Tout ce que j'espère, c'est que les effets secondaires ne sont pas proportionnels.

    Elle me prit la main libre, la gauche et commença son opération de vaudou. Je laissa mon autre bras ballant, retomber sur mes côtes encore couvertes de cicatrices minuscules mais dense. Il y eu des particules qui se mirent à jaillir, des milliers de petites étoiles qui s'écrasaient sur ma paume ouverte. Cette sensation lorsque l'on a des fourmillements, ça se rapprochait de ça. Je pouvais sentir comment elles s'étendaient depuis ce point d'impact jusqu'à monter plus haut jusqu'au poignet pour se fondre dans la masse, laissant à penser qu'elles continuaient leur ascension.

    _ AH ! C'est comme si une ampoule venait d'exploser tout près.

    Car ce phénomène s'intensifiait, et quand elle se retira, le courant fut stoppé net.

    _ Qu'est ce que c'était que ce truc ? Oui bien sûr que ça me tire encore ! La peau mais pas le muscle, non. En fait, ce que je sens plus qu'avant, c'est que ça me gratte clairement plus.

    Cette fois, j'attrapa ses deux points, avec tout autant de perplexité. Je ne connaissait pas ces méthodes de travail là et elle ne m'expliquait pas ce qu'elle allait faire. Autant j'adore plonger dans l'inconnu, découvrir de nouvelles régions, pays et personnes, je n'aime pas juste le faire avec les médecins.

    _ Et cette fois ça va être quoi ? Vous allez faire sortir des lapins et des colombes. Oh je sais, un numéro d'équilibriste ?

    Avouez que ça prêtait confusion, je trouvais l'idée drôle de la faire voltiger dans les airs sur une piste de cirque. Elle devait être légère comme une plume. Cela pouvait être enviable, oui enfin, sans ma peau toute fripée sur le dos

    _ Ok ok, je me concentre. Qu'est-ce que je dois faire, je vous écoute... Si j'arriver à garder mon sérieux. Dîtes moi ce que je dois faire.

    Si elle disait le mot : "yoga" ou "méditation" j'allais exploser de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Ven 2 Mar - 21:25

    Je ne pues m'empêcher de rire.

    _ Non, j'ai fini avec... Mes petites séances de spiritisme ou peu importe comment les appeler. Il n'y a pas d'effets secondaires, j'ai fait appel aux éléments, les vrais. Et je vais vous donner quelque chose contre les démangeaisons. Là, vous aurez peut-être des effets secondaires comme de la fatigue ou... J'en sais rien. Là, je vous demande juste et bien... de serrer mes poings ? Je veux tester votre force entre l'un et l'autre poings.

    Je lui souris pour le rassurer un peu plus.

    _ Vous serrez aussi fort que possible. Mon but, vous savez, ce n'est pas de vous rendre la peau belle mais aussi de vous rendre votre corps tout entier. Et ce corps, il passe par vos muscles, votre motricité.

    Je pris ses mains dans les miennes et passai mon pouce sur le dos en appuyant.

    _ La sensation est différente, non ? Vous la sentez cette différente ? Mon but est que vous ne sentiez plus aucune différente et que tout revienne à la normale. Alors testons...

    Je tendis à nouveau mes poings face à lui.

    _ Serrez fort !

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Sam 3 Mar - 10:50

    Comme demandé, je me mis à serrer le plus fort possible ses poings, visualisant que je les lui écrasais pour mieux donner toute la force dont j'étais capable. Ces poings étaient tels des rocs que je m'empressais de broyer comme un titan furieux. Je ne sais pas si elle pouvait le ressentir, je contractai non seulement les muscles de mes bras mais tous ceux de mon corps.

    _ Autour des brûlures ça reste un peu vague, mais dans tout le reste et ce qui en découle c'est plus... homogène. Ca me donne l'impression d'avoir un flux continu et constant à l'intérieur de moi.

    Je relevai les yeux sur elle.

    _ Alors docteur ? Je brûle ? J'ai dit la bonne réponse ?

    Puis je baissai les yeux tout d'un coup, décontractant tous mes muscles. J'avais du mal à tenir toute cette tension encore bien longtemps, cela me demandait trop d'énergie et de concentration.

    _ Désolé Doc' ! Ca devenait trop pour moi, mais j'ai fait tout ce dont j'étais capable. Alors... dîtes moi, j'ai fait quoi comme score ?

    J'esquissai un léger sourire, je n'étais pas d'une forme transcendante avant la séance. J'avais fait des séances de rééducation, c'était totalement différent que de se défouler sur un sac de boxe ou courir le plus vite possible à l'air libre. A ce moment là, je ne pouvais plus cacher que je me sentais un peu plus faible.


Dernière édition par Chase Trent le Dim 4 Mar - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 4 Mar - 13:58

    Je repris mes poignets avec un sourire mêlé à une grimace. Oh oui, il avait de la force. Et plus dans la main que je venais de "soigner". J'acquiesçai en riant.

    _ Ca oui, vous avez fait un gros score, assurément.

    J'agitai ma main quelque peu endolorie et attirai la table plus près de moi où j'avais entreposé des bandes propres.

    _ Vos mains guérirons plus vite que le reste, c'est déjà un bon début. Nous nous verrons donc deux fois par semaine. Une seule si cela est trop éprouvant pour votre coeur même si vous n'en avez pas l'impression. Je veux que vous continuiez à faire attention. Je veux qu'à chaque problème vous veniez me voir moi et personne d'autre. Ces gens ont fait un tel sale boulot sur vous que c'est comme si je devais tout recommencer depuis le début.

    Je déroulai une bande pour protéger plus son dos à présent que son torse. Je ne pouvais m'empêcher d'imaginer ce par quoi il était passé pour paraître en si bonne forme aujourd'hui à voir les injures qui recouvraient tout son corps.

    _ Je vous épargnerai votre jambe aujourd'hui, mais il faudra aussi que je m'en occupe.

    Je finis de poser la bande et lui tendit son t-shirt dans un sourire.

    _ Faites attention à vous, l'Américain...

    J'acquiesçai et retournai chercher un tube dans un placard pour lui tendre.

    _ Ce sont des petites pilules de grand mère pour la peau, ça peut toujours aider. Je voudrais essayer de ne pas vous donner quoique que ce soit d'autre afin de protéger votre corps. On se revoit dans trois jours, alors ? J'apporterai le vin et les croissants.

    Je penchai la tête en souriant, visiblement très malicieuse puis je lui tendis ma main.

    _ Je peux récupérer ma bague, maintenant ?

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 4 Mar - 17:54

    Elle ne me donna que de bonnes nouvelles, trop à mon goût. Tout cela paraissait si miraculeux que je m'attendais à ce que cela me retombe sur la figure d'un moment à un autre, c'était toujours comme ça que les choses se passaient dans ma vie, pourquoi cela changerait ? A partir du moment où j'avais ouvert les yeux pour la première fois dans ce monde, on ne m'avait pas fait de cadeaux.

    _ Bien Chef ! Oui Chef. Puis-je suggérer une fois par semaine pour commencer ? Je doute d'avoir assez de ressources pour tenir la distance en doublant la dose.

    Je levai mes bras pour pouvoir lui permettre passer la bande tout autour de mon torse. Cela tirait encore, pas de la même façon, j'avais l'impression que ma peau était plus malléable, or je savais bien que c'était mon imagination qui me jouait des tours. Je me remis debout pour pouvoir enfiler mon t-shirt et attraper le reste de mes affaire, je ne me rendis pas compte que quelque chose de métallique venait de tomber par terre.

    _ Ah. Des pilules, comme cela faisait longtemps... A base de plantes je parie ? Le vin avec les croissants... vous n'avez pas froid au yeux à ce que je vois ici en terme de nourriture.

    Quelle idée de mélanger les deux ! Le matin, le café c'était quelque chose de sacré pour moi. Les pancakes aussi, mais je ne pouvais pas trop en demander sur cette partie la du monde. J'avais trouvé un fast-food américain mais une fois testé, je m'étais promis de ne plus jamais y mettre les pieds. Au final, je me suis résolu à la cuisine locale, il ne va pas sans dire que mes intestins ont eu besoin d'un temps d'adaptation...

    _ Votre bague ?

    Je me retournai pour regarder là où je me trouvais, j'étais sûr de l'avoir posé sur la table d'osculation mais elle étais vide, seulement le papier la couvrait.

    _ Votre bague de fiançaille avec des diamants tout autour ? Mmh... ?


Dernière édition par Chase Trent le Dim 4 Mar - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 4 Mar - 18:14

    _ Comment ça "avec des diamants tout autour ?"

    Je levai les mains, prête à l'étrangler. Et lui mit une grande claque derrière la tête.

    _ Vous savez ce qui m'arrivera si je ne l'ai pas au doigt dans les 5 minutes qui suivent ?!

    Je revins vers le lit et fouillai tout ce que je pouvais. Je n'étais absolument plus du tout encline à rigoler. En vérité, ça ne me faisait absolument pas rire. Ca me faisait plutôt peur. Une si petite chose pouvait se coincer partout.

    _ Quelle idée ai-je eu de vous la donner à tenir TROIS minutes !

    La véritable question était : qu'est-ce qui m'avait pris de la mettre en premier lieu ? Je n'avais toujours pas la bonne réponse à cette question. Mon visage devait être bien pâle et si quelqu'un entrait, il comprendrait vite pourquoi sans me donner la peine de m'expliquer. Pourquoi faire... J'étais issue d'un mariage plus que métisse et aujourd'hui je me retrouvais confrontée à des traditions purement Coréennes. Parfois - seulement parfois - je me retrouvais à regretter mon temps passé avec ma mère. Et puis je me rappelais la chance que j'avais d'être ici en de telles conditions.

    Je me laissai tomber sur les genoux pour regarder au sol, sous le "lit", mes cheveux traînant par terre.

    _ Si je ne retrouve pas cette chose très vite...

    En voulant me redresser, ma tête vint heurter la table et je ne pus m'empêcher de gémir en portant la main à mon crâne.

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Dim 4 Mar - 18:57

    Cette claque derrière la tête je ne l'avais pas vu venir et je n'appréciais pas un geste si familier, on ne se connaissait pas !

    _ Non, seulement en argent alors. Je l'avais posée là, mais elle n'y est plus. Je suppose qu'elle a dû rouler par terre.

    A peine avais-je dit ces mots qu'elle était déjà à ramper par terre comme une furie. Je peux comprendre une telle réaction, étant moi même assez excessif, ce que je sais aussi, c'est que tant qu'on est dans cet état on se focalise sur une seule chose : sa rage, le reste devient contingent.

    J'agitais mes bras vers elle, comme pour la prévenir. Je savais que c'était déjà peine perdue, elle avait l'air du genre têtue.

    _ Ok calmez-vous deux secondes. Ce n'est pas comme ça que vous allez y arriver à vous agiter partout.

    C'est à ce moment là qu'elle se cogna la tête contre la barre en métal de la table. Je tendis ma main gauche, la poins atteinte pour l'aider à se relever, c'était plus par politesse, j'ignorai si j'en étais réellement capable.

    _ La preuve... Ecoutez-moi, je sais de quoi je parle. Nous allons la retrouver, mais pas de cette manière là.

    Je me mis à analyser le choses de la façon la plus rationnelle possible, ce n'était pas compliqué, cela me venait naturellement.

    _ Elle était sur la table. Je me suis levé, elle a ricoché sur le sol pour enfin rouler. Vu qu'il n'y a rien par terre, elle n'a pas pu aller sous la table, elle a continué par là...

    Je levai les yeux et je tombai sur une commode à côté de la porte. La solution au problème paraissait évidente.

    _ Je suis certain qu'elle est derrière cette commode.

    L'avantage, c'est qu'elle était à roulette, comme la majorité du mobilité dans les hôpitaux. Je n'eue qu'à la faire glisser pour voir ce qu'il y avait en dessous. Ne pouvant me pencher, je m'accroupis, ce qui me demanda un effort supplémentaire et je ne parle même pas de ce que c'était pour me relever...

    _ Bingo. Te voilà coquine !

    Je levai fièrement le trophée en sa direction.

    _ Ah par contre... vous allez avoir une bosse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Grande Dragon

Ling Wu *

La Grande Dragon

avatar

• Inscrit depuis le : 26/02/2012
• Messages : 62
• Pseudo : Gaia
• Points de Talent : 2137
• Avatar : Lindsay Price

Fichier personnel
Archétype: Magie
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Lun 5 Mar - 5:28

    Pendant que je me frottais la tête en grimaçant, je le regardai faire. Ses petites investigations ne m'impressionnèrent guère, cependant, je fronçai les sourcils. Peut-être avais-je sous-estimé ses blessures. C'était déjà difficile de ne pas s'inquiéter en tant que médecin mais pour le coup, j'étais encore plus inquiète. Quand il se releva, je le regardai avec une expression quelque eu inquiète. Que je l'aime ou non, il restait mon patient. Et pour mon patient, j'étais inquiète. Je pris la bague sans lui arracher des mains et hochai la tête pour le remercier dans un grognement. Je la remis à mon doigt et fuyait Chase du regard en reportant ma main à ma tête, m'en retournant à mon bureau.

    _ Je survivrai. Je suis assez maladroite pour me cogner un peu partout et jamais un bleu. C'est encore une chance que je ne me sois pas cognée à vous.

    Pourquoi disais-je cela, aucune idée ! Toujours est-il que je relevai les yeux sur lui en lui tendant une petite carte et acquiesçai.

    _ Une fois par semaine. Pour commencer. Mon numéro en cas de besoin, ne le perdez pas.

    Puis après un temps, je repris en haussant les sourcils.

    _ Faites attention à vous. Le monde a changé dehors. Et vous avec.

    Et il n'était pas le seul. Tout le monde avait changé, j'avais changé, le monde entier avait découvert une nouvelle facette de lui-même. Il allait sans dire que la plupart d'entre nous ne faisaient pas les malins en voyant leurs phobies exister pour de vrai, mais la plupart des autres s'agitaient, là, dehors à jouer les super-héros. Personnellement, ce n'était pas pour panser des plaies ouvertes à volonté que je m'étais dirigée vers la médecine. Cela dit, il fallait voir les choses du bon côté : cela retardait mon mariage arrangé. Mes lèvres s'arquèrent pour former un sourire adressé à Chase. Hypocrite ou juste poli, aucune idée.

_________________
Celui qui n'éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef.
Celui qui n'éprouve pas d'amitié quand on le nourrit est le loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flamèche

Chase Trent

Flamèche

avatar

• Inscrit depuis le : 22/02/2012
• Messages : 133
• Pseudo : Nanou, Anne
• Disponibilité : Libre
• Localisation : Newport
• Points de Talent : 2170
• Avatar : Jeffrey Dean Morgan
• Archétype : Boutefeu
• Points de compétences : 5

Fichier personnel
Archétype: Boutefeu
Position: Ailleurs
Armes: Elémentalisme, Sang

MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   Lun 5 Mar - 22:01

    Je haussai un sourcil à sa première remarque, où est ce qu'elle voulait en venir ? Il aurait été tout bonnement impossible qu'elle se cogne à moi ici. Je décidai de chasser ses paroles de mon esprit, elle n'avait jamais dit ces mots. Elle me tendit sa carte, ce que je trouvai aussi curieux, ces coordonnées figuraient sur l'ordonnance, encore une fois, je préférais ignorer ces... agissements étranges. Je levai la carte en l'air, coincée entre mon index et majeur, pour faire un salut avec.

    _ Promis Doc'. Dès que mes entrailles se mettent à danser la java, je vous appelle !

    Ne voulant pas m'attarder plus longtemps, je pris ma veste et mis la carte dans la poche intérieure. Pas le meilleur endroit, car il était presque inévitable que je l'oublie. De toute manière, qu'est ce que cela pouvait bien faire où je la rangeais, je ne comptais pas pas l'appeler. Mon sourire cachait bien le fond de ma pensée. C'était l'une des choses que j'avais appris avec le temps. Plus jeune, d'une quinzaine d'années, j'étais un très mauvais menteur, je disais trop souvent ce que je pensais, j'étais trop franc. Mais j'appris à calmer ces ardeurs là et à être moins direct. On peut appeler cela comme on veut, de la fourberie, de la mesquinerie, j'appelle ça de l'instinct de survie, surtout dans le monde dans lequel on vit, tous les moyens sont bons.

    _ Oh vous n'avez pas idée à quel point j'ai conscience de ça.

    Il suffit que je me regarde dans la glace pour me rendre compte de tous ces changements. Je ne savais pas comment prendre son sourire, il me faisait flipper, comme lorsqu'elle était entrée dans la pièce il n'y a pas si longtemps. C'était plus fort que moi. Alors que j'avais presque passé la porte pour partir, je me retournai.

    _ Vous devriez mettre votre bague sur une chaîne pendant votre service. Vous l'auriez toujours sur vous et vos mains seraient libres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [BETA TEST] Un américain dans les cerisiers   

Revenir en haut Aller en bas
 

[BETA TEST] Un américain dans les cerisiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret World :: SÉOUL :: Place-forte du Dragon-