Partagez | 
 

 Fly me to anywhere but here...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mar 11 Sep - 21:44

Elle soutint son regard sans rien dire, les lèvres à peine entrouvertes. Effectivement, elle ne le connaissait pas. Ca, elle le savait qu'elle ne le connaissait pas puisqu'il s'évertuait à se montrer sous un jour qu'il n'était pas, en permanence. C'était précisément ce qu'elle lui reprochait, d'ailleurs. Aurait-elle préféré refuser de se marier ? Ils étaient plutôt jeunes quand ils avaient pris la décision, alors... Qu'est-ce qui avait cloché ? Ils étaient d'accord pourtant. Jane s'autorisa à ne pas quitter son regard du sien du moment qu'il le maintenait. Peut-être que finalement, il en apprendrait autant sur elle que elle sur lui. Elle en avait marre de danser seule pendant les missions, de la compagnie n'était pas désagréable. Et puis Jack lui offrait un bon sentiment, en prime.

Elle ouvrit la bouche pour balancer une moquerie - seule chose qu'elle était capable de faire dans ce genre de cas pour redescendre sur terre - mais l'avion fut bousculé et Jack se mit à hurler. Jane sursauta et alors seulement il lui prit sa main, ce qui lui fit ouvrir la bouche en grand tant il serrait. Si elle avait pu deviner un seul instant qu'il puisse posséder une telle force, elle aurait préféré mettre un somnifère dans son eau. Au moins, il aurait été assommé pendant un temps !

Elle attendit que l'avion se stabilise, cramponnée dans son fauteuil pour canaliser la douleur qui animait sa main. Allait-il enfin la lâcher ? Elle tourna lentement la tête vers lui, les yeux écarquillés puis elle inspira profondément.

_ La prochaine fois, Jack... C'est pas un anti-chagrin que je mets dans ton eau mais un somnifère !

Elle soupira et laissa le temps à son coeur de ralentir. C'est qu'il lui avait fait une trouille bleue et tous ses poils de bras étaient dressés ! Elle baissa les yeux sur sa main broyée en mille morceau aux jointures blanches.

_ Jack...

Et elle releva les yeux sur lui, les sourcils hauts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mer 12 Sep - 21:12

Jack avait les yeux grand ouverts, crispé, et tétanisé. Ce n'était pourtant qu'un petit trou d'air, mais il avait eu l'impression que l'avion allait décrocher. Encore une chose qu'il ne s'expliquait pas, encore un rien qui prenait étrangement une proportion démentielle... Que lui arrivait-il ?

" Dis à l'avion d'arrêter de bouger s'il te plait... " il essayait de reprendre son souffle, quand une phrase de Jane le tira de sa transe. Il fronca les sourcils, prit le temps de réfléchir posément, avant de tourner très lentement la tête vers elle. Il avait relaché la pression sur la main de Jane - légèrement - mais ne l'avait pas complètement libérée. Dans son regard, il y avait une lueur accusatrice et un brin inquiète.

" Tu m'as donné un truc ?! Tu as mis un truc dans mon eau ?! Bon sang Jane ! " Il regarda autours de lui. Certaines personnes ne s'étaient pas formalisées de son cri, d'autres par contre ne se gênaient pas, soit pour le regarder en riant, soit en le gratifiant d'un regard outré. Il revint ensuite à Jane, l'air pas content.

" Je prends toujours un calmant avant de prendre l'avion ! Même si je sais que c'est pas vraiment efficace, je les prends toujours parce que je me dis que sinon, c'est pire ! Et toi tu me file un truc en douce ! " Il craignait les interactions, pourtant, il n'arrivait pas à garder son sérieux très longtemps... " Génial ! Je vais faire une overdose de calmant ! " Il lacha enfin la main de Jane et se claqua la cuisse en riant. " J'ai toujours voulu savoir ce que ca faisait de mettre un respirateur ! Dis, tu pourras prendre des photos ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mer 12 Sep - 21:32

Elle déglutit et acquiesça avant de reprendre d'un ton calme.

_ Jack... Ce n'est pas une drogue, ni un médicament, c'est un relaxant, pas un calmant. C'est fait pour te détendre mais tu dois également te détendre toi-même alors....

Doucement, elle prit sa main pour qu'il lâche la sienne puis elle la garda entre ses doigts. Elle se dégagea lentement, tremblant légèrement sous la force qu'il avait exercée.

_ Tu vas simplement m'écouter, fermer les yeux et laisser le tout faire son petit effet. Je ne prendrai aucune photo, tu vas respirer profondément. Je connais un remède au stress aérien, c'est un truc de grand-mère qui se transmet de mère en fille. Ma mère... Me l'a appris quand j'ai pris l'avion pour la première fois, c'est... génial, tu vas voir.

Elle tapota la main de Jack sur l'accoudoir et porta la sienne à ses yeux pour lui fermer et le forcer à rester dans son siège. Doucement, elle laissa ses doigts glisser sur son visage.

_ Chuuuut. Respire profondément. Il faut trouver les points concordant. Pose ton index sur ton nez. Comme ça...

Elle joignit son geste et prit son autre main pour lui poser sur son torse.

_ Respire... Profondément.

Jane prenait sur elle pour conserver tout son sérieux. Sa voix était si douce et si lente, si confiante, si assurée. Ses gestes étaient compréhensifs et protecteurs. Qui aurait pu seulement s'imaginer qu'elle... se foutait de lui ouvertement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 16 Sep - 8:52

" Si c'est juste un truc relaxant, pourquoi ca réagit comme ca, hum ? Tu vois bien que je suis pas dans mon état normal ! Franchement... " et il partit d'un nouveau rire incontrolable, qui le fit se désigner de l'index et rire de plus belle.
Il finit néanmoins par se calmer - un peu - et froncer les sourcils en entendant ce que disais Jane.

" Sérieusement ? Je doute que tu arrives à quoi que ce soit. J'ai TOUT essayé... tout... " il eut une expression d'une infinie tristesse. " Rien ne marche... " Pour le coup, il semblait prêt à pleurer, comme s'il avait un cancer incurable ou que son chien venait de mourir. Néanmoins, que risquait-il à suivre ses directives ? Avec une grimace, il ferma les yeux et essayait de se détendre comme elle le lui conseillait. Seulement il avait le plus grand mal à se calmer, jusqu'à ce qu'elle effleure son visage. Aussitôt, son visage se détendit. Au même titre que ses émotions, ses sens semblaient exacerbés, et la douceur de ce contact avec un écho érotique intense en lui.
Même lorsqu'elle lui fit mettre le doigt sur le nez, il ne réalisa pas qu'il pourrait avoir l'air ridicule, mais simplement qu'elle le touchait et que c'était diablement excitant, sensuel, attirant... S'il avait eu les yeux ouverts, Jane y aurait tout de suite vu son changement d'attitude, mais là, aucun signe ne laissait présager de ce qui allait suivre. Ce n'était pourtant ni le lieu, ni l'endroit, mais son état le rendant beaucoup plus réceptif et moins inhibé - enfin... Il a déja pas des masses d'inhibitions, hein, mais quand il s'agit de sentiments... - et faisait ressortir toutes ses émotions puissance 10, il ne pouvait donc rien pour s'empêcher d'agir.

Vivement mais en même temps avec douceur, il fit glisser ses mains de chaque côté de sa tête et l'embrassa longuement, d'un baiser intense, absolument pas feint ni forcé, juste comme une évidence et chargé de sentiments. Celui-là, ils s'en souviendraient...

Après de loooongues secondes, il se recula un peu sans lacher Jane, et ouvrit les yeux, avec cette intensité, ce regard éperdu qu'il avait lorsqu'il tombait amoureux.
Mais Jack savait qu'il était sous l'effet combiné du relaxant de Jane et du calmant qu'il avait pris avant le décollage. Il savait que ce qu'il faisait depuis n'avait rien de bien naturel, aussi se posait-il la question de savoir si c'était la drogue seule qui parlait, ou si elle le faisait simplement parler plus fort...
Il se sentit finalement coupable et idiot, et relacha Jane, se renfonca dans son siège en se raclant la gorge.

" Désolé... Ca doit être... Désolé.... " Un ange passa et il rouvrit la bouche d'un air jovial, pas trop forcé grace aux calmants. " En tout cas, je suis moins tendu ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 16 Sep - 9:09

Jane était sur le point de rire, n'y pouvant plus, quand il se "rua" sur elle. Surprise, elle sursauta en restant interdite. Quelque chose l'empêcha de bouger, restait à savoir quoi. Rendre son baiser à Jack était du domaine de l'impossible dans la seconde présente. Ou du moins, pas comme il aurait pu s'attendre. Mais elle ne le repoussa pas. En fait, elle porta sa main à la sienne, sur le côté de son visage et quand il s'écarta enfin, elle laissa ses doigts glisser des siens. Profitant qu'il ne la regardait plus, elle déglutit à s'en rompre l'oesophage et se passa un pouce sur la lèvre avant re se racler la gorge. Décidément, elle avait du mal à se défaire de ce glaire en travers de sa gorge. Elle tourna la tête vers le hublot quelques secondes en se frottant la nuque et quand il s'excusa, elle tourna la tête vers lui en souriant.

_ Non non, ce n'est rien, c'est pas grave.

Grave ou pas, Jane avait du mal à desserrer les poings. Ou plus exactement, c'était comme si son corps se mettait à s'activer tout seul, comme la jambe de Jack sous l'effet du stress. En l'embrassant, il avait refait preuve de ce geste qui revenait dans la tête de Jane inlassablement depuis quelques jours. Des bribes de leur soirée lui revenaient fréquemment et parfois, elle avait vraiment du mal à les chasser. C'est comme si, petit à petit, les images imprégnaient son écran intérieur avec des flash pour reformer le film. Si les actions et les voix restaient très abstraites, les sensations, elles, étaient bien précises. Et Jack venait de réveiller ces impressions auxquelles elle ne voulait pas penser.

Il lui offrit une porte de sortie en prétendant être moins tendu. Elle acquiesça vivement et le désigna d'une main.

_ Ah tu vois ! Remède de grand-mère. Marche. Cool !

Elle rit avec lui, mais un peu plus crispée et finit par agiter les mains, celles-ci même qui s'offraient une vie propre.

_ Je vais...

Elle se redressa et sourit en se penchant pour passer par dessus ses jambes.

_ Il faut que j'aille aux petits coins. Je crois que tu m'as refilé ton mal de l'air. Pardon... Escuse-moi. Je suis vraiment désolée. Oups, pardon.

La maladresse voulu qu'à ce moment-là, l'avion gigota une petite seconde pour manquer de la faire s'étaler sur l'allée centrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 16 Sep - 9:24

La jambe de Jack recommenca à s'animer d'une vie propre.
Il avait déconné. Il avait déconné grave. Qu'ils couchent ensemble alors qu'ils étaient complètement ivres était une chose, l'embrasser de la sorte sans prévenir, sans le décorum qu'il affectionnait - restaurant, fleurs, violons, le grand jeu - et surtout sans savoir ce qu'il voulait en était une autre. Jack ne jouait pas avec les filles. Que ce soit pour un coup d'un soir ou pour construire quelque chose - qui foirait à chaque fois - , tout était toujours parfaitement clair. Mais là, il n'était sur de rien, et il n'aimait pas ca. Pire, c'était un manque de respect total envers Jane... Il se sentait pitoyable... Idiot... nul... Dans trente secondes, il allait pleurer. Même pour répondre à Jane concernant la réussite du remède de grand-mère, il ne réussit finalement qu'à lui offrir un pauvre sourire.

Il allait lui-même se lever pour rejoindre les toilettes - fait inédit, habituellement, rien au monde ne pouvait lui faire détacher sa ceinture de sécurité et quitter son fauteuil - , mais Jane le pris de vitesse. Il acquiesca donc, s'efforcant de ne pas montrer qu'il était sur le point de fondre en larmes, et tacha de se faire plus petit pour laisser passer Jane. Fichue classe éco... Tout ca ne serait pas arrivé en première, il en était sur...

Mais soudain, une secousse de l'appareil le fit à la fois tressaillir et faillit faire tomber Jane. Ce fut la sécurité de Jane qui prit le pas sur la trouille qu'il ressentait. Il se précipita pour la rattraper et lui éviter de se viander dans l'allée... Et fut arrêté par la ceinture, solidement attaché autours de sa taille. Il se fit franchement mal en tirant dessus, et retomba sur son siège de travers, s'explosant le coude dans l'accoudoir. Mais son autre main lancée en avant attrapa quand même celle de Jane, et il la maintint fermement pour l'empêcher de tomber, dans un geste de pur réflexe.

Il gémissait comme un bébé en tout cas, son coude l'élancant et son ventre le brûlant.

" Aaaaaaaïe.... Ca... ouuuuh... tu vas bien ? " A la grimace qu'il faisait, c'était peut être plutôt à lui qu'il fallait le demander. Car cette fois, il pleurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 16 Sep - 9:34

Jane avait l'habitude des avions et rien ne l'aurait empêchée de se rattraper si ce n'est que cette fois... elle voyageait avec Jack. Le fait qu'il tente de la rattraper la gêna dans son mouvement pour se tenir au siège d'en face et sa jambe resta coincée sur les genoux de Jack. Elle sentit pourtant sa main l'empoigner et elle profita de cette stabilité pour s'appuyer au dossier de l'allée centrale, clopinant sur un pied en attendant que tout se calme. Au final, elle se servait de Jack comme d'une béquille ce qui n'était pas pour être une bonne chose dans son cas.

Quand elle put enfin se dégager, l'hôtesse venait à leur rencontre.

_ Madame, ça va ?

_ Oui, oui, ce n'est rien, j'ai juste...

Et quand elle se retourna pour voir Jack... il pleurait. Les deux femmes le regardèrent, les sourcils hauts, n'en croyant pas leurs yeux.

_ Jack ?

Elle se pencha sur lui et maintenant, ils avaient attiré toute l'attention sur eux.

_ Jack, ça va, je n'ai rien, ce n'était qu'une petite secousse... Tout va bien !

Elle allait porter ses mains à son visage mais quelque chose l'arrêta à quelques millimètres. Elle se redressa, laissant juste une main sur l'épaule de Jack puis elle s'adressa à l'hôtesse.

_ Je sais que c'est difficile mais il vous reste une place en première ? Si c'est une question d'argent, je peux me débrouiller, ne vous en faites pas.

_ Je... Je vais aller voir mais je ne vous garantis rien.

_ C'est gentil, merci.

Quand l'hôtesse les laissa seule, elle se retourna vers Jack, plus intriguée qu'autre chose.

_ Mais qu'est-ce qui te prend ?! Jack, les gens nous regardent. Qu'est-ce que tu as ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 16 Sep - 9:42

Lorsque Jane fut stabilisée et qu'il put la lacher, il se prit le coude d'une main, l'autre se tenant le ventre, et il se pencha en avant pour relacher la pression.

" Bon saaaang... "

Il se tourna vers Jane lorsqu'il l'entendit lui demander ce qu'il avait. C'était pourtant évident, non ? Il avait mal !

" Je me suis flingué le coude dans cet chierie d'accoudoir. Et en voulant me lever, la ceinture a du m'éventrer... Je suis sur que j'ai les tripes à l'air et un os pété... Ca fait trop mal... "

Il se remit à gémir comme un gosse, en s'efforcant de se montrer plus discret, cette fois. Il avait bien conscience que les regards se braquaient sur eux, mais il n'y pouvait pas grand chose. Il avait aussi vaguement l'impression de passer pour une chochotte. Pourtant, ce n'était pas son genre de se plaindre de la sorte, mais la douleur dépassait ce qu'il connaissait. Une petite voix suggéra que c'était peut être encore l'effet des calmants... Flute...
Il s'evertua à respirer, et utilisa la magie pour déterminer l'étendue de ses blessures. Pour constater que son ventre était intact et que son coude n'aurait même pas le moindre bleu. Les calmants, donc...

Il réalisa ensuite que Jane avait parlé de place en premiere.

" Quoi, tu vas me laisser seul ici ?! Je sais que je me suis comporté comme un con, mais tu peux pas faire ca ! S'il te plait ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 16 Sep - 9:57

Jane n'avait rien d'un médecin. Mais rien du tout ! Elle se contenta de le regarder en fronçant les sourcils, faire son petit manège. Mais il ne semblait pas arriver à se calmer. Ce qu'il avait, réellement, elle l'ignorait totalement. Elle ne comprenait rien du tout, en tout cas.

_ Jack...

Elle ferma les yeux et leva les mains en soupirant. Il commençait à l'agacer à faire l'enfant !

_ Jack, non, j'ai demandé pour nous deux, elle n'est pas stupide et je ne vais pas t'abandonner. Bon sang mais quel âge tu as ?!

Et elle lui mit une baffe. Certainement qu'il ne l'avait pas vue venir celle-ci.

_ Ressaisis-toi, ça suffit ! Hein ? Allons... Tu n'as pas été con, tu aurais juste... d'abord dû t'assurer que je ressentais la même chose pour toi ce qui... n'est pas le cas. Je suis désolée.

Elle lui tapota le haut de la tête et acquiesça.

_ Je vais... Allez faire ce que j'ai à faire et je reviens. Avec de la chance, il reste deux places devant. En attendant, tu sauras rester seul pendant 2 minutes ? Je serai juste là, à quelques sièges devant, tu vois ?

Dans son genre, Jane et les sentiments, ce n'était pas son fort. Surtout quand elle se savait entendue par d'autres personnes que son audience particulière. Mais outre ce fait, elle avait toujours eu du mal à exprimer pleinement ce qu'elle ressentait. C'était à l'évidence un problème avec son père mais c'en était un bien plus important avec son ex mari. Et Jack n'échappait pas à la règle. De toute façon, il lui était plus simple de repousser tout le monde. Elle n'avait pas le temps et de plus, elle se savait de mauvaise compagnie. Sans le vouloir, Jake avait effacé toute confiance en elle dans le cadre de la vie privée. En contrepartie, il avait renforcé sa confiance en son instinct pour ce qui concernait sa vie professionnelle.

Elle offrit un maigre sourire à Jack et lâcha son épaule de sa main pour s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Lun 17 Sep - 17:30

Jack sursauta quand elle le gifla. Il lui jeta un regard de chien battu et sembla prêt à pleurer. Mais il se retint de toute ses forces parce qu'une petite voix lui disait qu'elle serait fichue de lui en remettre une. Cependant, il avait du mal à se contrôler de toute facon : parce que là, elle lui demandait quelque chose d'impossible. Changer de classe ? Se lever ? Dans un avion ? Même dans son état "normal", il aurait refusé tout net. Il n'avait jamais détaché sa ceinture en vol.

Alors qu'elle s'éloignait, il lui rattrapa la main.

" Non, laisse ! Tant pis maintenant ! Ca ira ! Je peux rester là ! Ca a rien à voir avec la place et encore moins la classe ! C'est moi ! Et les calmants ! Si j'avais pas les calmants, je ne dirais rien ! Motus ! "

Il la regardait, suppliant. Tout plutôt que de se lever dans l'avion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Lun 17 Sep - 18:42

Quand il rattrapa sa main, elle se freina et inspira profondément en revenant vers lui pour lui faire face et l'écouter. Sa panique de l'air commençait à lui porter sur les nerfs. Elle le fixa avec l'intention de lui hurler dessus, qu'il n'avait plus 5 ans et qu'elle allait bientôt le faire taire pour de bon pour réussir à passer un voyage convenable. Mais rien qu'à le regarder... Elle flanchait. Elle soupira et prit sa main dans les siennes pour lui rendre, la posant sur son torse.

_ Jack...

Elle se pencha sur lui et plongea son regard dans le sien pour s'assurer toute son attention.

_ Considère les toilettes comme une excuse pour être seule cinq minutes et reconsidérer le fait que... Tu viens de perturber mon équilibre intérieur au-dessus des eaux internationales.

Elle tenta un pauvre sourire et posa sa main sur sa joue pour le rassurer autant que possible. En se redressant, elle laissa ses doigts glisser de son visage pour finalement s'éloigner pour de bon.

Une fois seule, elle ferma la porte des toilettes derrière elle et s'y adossa pour souffler. Voilà qui lui avait demandé énormément de tenue. Elle ferma les yeux un instant et ressongea au geste de Jack, ce qui lui avait valu d'être perdue dans les méandres de l'incertitude la plus totale. Son échine avait fait trembler les eaux et les montagnes pendant cinq bonnes secondes, tant et si bien que ses joues brûlaient à présent. Elle se détacha les cheveux et s'aspergea les cheveux d'eau froide, se retenant parfois à la paroi d'une main quand l'avion tremblait sous les réacteurs. Elle se redressa pour se regarder dans le miroir un instant, afin de se reconstituer mentalement et se redonner du courage. Cette mission aux côtés de Jack allait s'avérer compliquée. Il faudrait qu'elle mette les choses au clair et très vite. Elle s'épongea rapidement le visage et expira lentement avant de sortir en se passant une main dans les cheveux. L'hôtesse l'arrêta d'une main sur le bras et Jane se retourna pour lui sourire. Il y avait effectivement deux places de libre en première classe et que étant de l'armée, ils n'auraient pas un gros supplément à déverser. Elle accepta et retourna auprès de Jack.

Se penchant sur lui pour attraper sa veste, elle l'informa.

_ Viens, tu seras mieux devant. On a pu avoir des places, il faut juste que j'appelle Jake pour le prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mar 18 Sep - 9:23

Décidément, il se comportait comme un crétin. Ca ne lui ressemblait absolument pas : habituellement, il était maître de lui-même. Indiscipliné, sans doute, mais il ne se laissait pas aller de la sorte, et ca le mortifiait quelque peu.
Lorsque Jane s'éloigna, il se laissa aller contre le dossier en se traitant mentalement de tous les noms. C'était une collègue, pas la première idiote venue. Ils allaient devoir travailler ensemble pendant des jours, avec personne pour faire tampon. Ou peut être que si, mais ce ne serait guère mieux puisqu'il s'agirait du Bellâtre... Pourquoi fallait-il qu'ils travaillent avec son ex, et qui s'avérait être un supérieur en prime ?
Il s'efforcait de reprendre le contrôle de lui-même, respirant profondément, les yeux fermés, mais il avait l'impression qu'une part de lui restait hors de sa portée. Sensation étrange qui devait être le fait des calmants, mais qui l'empêchait d'être serein.

Que lui avait-il pris de se comporter de la sorte avec Jane ? Habituellement, il était beaucoup moins spontané, il laissait la femme mener le rythme de la séduction et s'accordait à elle. Mais là, il avait outrepassé ses droits, et en plus avec une femme qui avait sans aucun doute un passif compliqué, et certainement pas envie qu'on lui saute dessus comme un taureau en rut... Il était dérouté par son propre comportement, mais il était persuadé que cela venait des plantes, et de rien d'autre. Pourquoi y aurait-il eu une autre raison ?
Il finit par rouvrir les yeux et fixa le plafonnier au dessus de lui d'un air pensif pendant un long moment quand Jane revint. Il s'était à peu prêt calmé, avait moins l'impression d'être prêt à rire de tout et n'importe quoi, bref, il avait à peu prêt repris son état normal.

Jusqu'à ce qu'elle reparle de passer en première.

Il sentit le sang déserter son visage et devint livide. Même gris. L'idée même de détacher sa ceinture et de faire les quelques mètres qui le séparait de la premiere classe le rendait malade.
Il fixa le rideau qui séparait les riches de la plèbe d'un air terrorisé.

" Jane... Je vais pas pouvoir... "

Il ne plaisantait visiblement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mar 18 Sep - 11:34

Jansen prit sur elle, 5 secondes, afin de garder son propre calme puis elle prit la main de Jack dans les siennes et s'accroupit pour relever le menton vers lui. Elle n'était réellement pas douée avec les mots pour rassurer Jack mais elle tenterait une nouvelle fois, sinon ils resteraient ici mais elle devrait l'assommer pour le faire taire jusqu'à ce que l'avion amorce sa descente sur New York. Elle lui sourit alors en serrant ses doigts dans les siens.

_ Tes jambes sont trop serrées, tu es pâle comme un linge et tu commences à transpirer. Je ne passerai pas 5h d'avion à côté d'un corps qui possède sa vie propre sans que tu n'aies un seul contrôle dessus. Ta tête touche presque le plafond et tu déranges tes voisins. Devant, tu pourras t'allonger un peu plus et respirer sans avoir cette impression de claustrophobie. Imagine qu'on est sur une moto et que tu es mon passager, tu vas... simplement t'accrocher à moi, dans mon dos, tu ne pourras pas tomber, s'il y a une bombe sous une motte de terre, je la verrai avant toi, tu n'as rien à craindre et si jamais tu as le sentiment de tomber, tu n'auras qu'à... serrer à mes seins dans tes mains et penser à autre chose ! Tout naturellement...

Elle haussa les sourcils. Oh elle semblait parfaitement sérieuse. Une tête, d'ailleurs, se glissa lentement sur le côté du siège pour la voir alors qu'elle venait de prononcer sa dernière réplique. L'homme leva la main.

_ S'il veut pas, moi j'veux bien.

_ Vous, la ferme, on vous a pas sonné.

Après cet aboiement contraire au calme et à la douceur qu'elle utilisait pour convaincre Jack, elle reporta son attention sur lui et lui sourit à nouveau.

_ Et tu pourras boire un verre, ça te détendra. Chose que tu ne peux pas faire ici. Jack, tu as confiance en moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mar 18 Sep - 14:25

Rien n'arrivait à détendre Jack. Ni la blagounette de Jane concernant la motte de terre ou sa poitrine, ni le fait qu'elle rembarre l'autre abruti du tac au tac. Rien ne pouvait l'ébranler. Il restait stoïque face à une paroi à pic à escalader, il pouvait soigner n'importe qui sous le feu ennemi sans faillir, il pouvait draguer la nana d'un parrain de la mafia sous son nez sans craindre pour sa vie. Il était fort, solide et n'hésitait jamais. Mais lorsqu'on parlait d'avion... il devenait irrationnel.

Il continuait de fixer le rideau, les mains crispées sur les accoudoirs.

" Jane... Tu peux me demander ce que tu veux. Sauter dans le feu, me balader à poil au Pole Nord, manger des scorpions vivants... Tout. Mais détacher ca... " Il réussit péniblement à détacher sa main de l'accoudoir pour désigner la boucle de sa ceinture de sécurité. Avant de se cramponner à nouveau à l'accoudoir. " ... C'est... c'est au dessus de mes forces... Tu sais... j'ai jamais quitté mon siège en vol... "

Il marqua un temps.

" Il ne s'agit pas d'avoir confiance en toi ou pas. J'ai confiance en toi. Mais ca... C'est plus plus que moi... "

Jack, vrai phobique de l'avion, mais bien obligé de le prendre pour son travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mar 18 Sep - 15:56

Elle l'observais comme une mère, mais une mère prête à repeindre la carlingue de l'appareil avec son sang tant il l'insupportait, là, tout de suite, maintenant. Mais elle ne cessait de sourire pour rester le plus calme possible. Puis, doucement, elle se redressa et acquiesça.

_ D'accord.

Elle se racla la gorge et ramena une mèche de cheveux derrière son oreille. D'un geste de la tête, elle avertit l'hôtesse que c'était très gentil de sa part mais que l'enclume qui lui servait de co-équipier n'était qu'un trouillard. Tout ça dans un seul regard. Puis elle enjamba Jack et se réinstalla dans son siège, formant un coussin avec sa veste et sans remettre sa ceinture. En plein vol, fallait pas pousser non plus, elle ne mettrait pas cet engin de malheur autour de son ventre. Elle en avait horreur.

Alors elle tourna le dos à Jack pour bien s'installer contre le hublot en boule. Jane pouvait dormir n'importe où, n'importe comment du moment qu'on lui laissait le temps de fermer les yeux. Pourtant, un seul mot s'échappa de ses lèvres.

_ Poule mouillée.

Il était monté dans l'avion sans rien dire, dissimulant bien son malaise. Et maintenant, il ne pouvait pas se lever, droit, dans un appareil qui semblait même immobile ? Il la décevait. Et il devait le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 23 Sep - 9:29

Jack ne savait pas trop s'il était soulagé que Jane lache le morceau. Elle avait raison : en premiere, au moins, ils auraient été à l'aise. Seulement l'exercice lui semblait insurmontable, et il ne voyait pas comment y remédier. Il sentait aussi qu'il tapait sur le système de sa partenaire à cet instant précis, et il ressentit cela comme une terrible injustice. Bon sang, ce n'était pas sa faute s'il était phobique, quand même ?! Bon, ok, il aurait pu le dire tout de suite... Mais il avait sa fierté, et il n'avait jamais fait étalage de son problème devant qui que ce soit, supportant stoïquement l'épreuve lorsqu'elle se présentait. Il suffisait qu'on le laisse faire - sans lui rajouter des trucs dans son eau.

Il grimaca quand elle lui passa devant et lui tourna ostensiblement le dos, lui faisant bien comprendre par là même tout le bien qu'elle pensait de lui à cet instant précis. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose - qu'il oublia aussitôt lorsque Jane le pris de vitesse et le traita de poule mouillée.

" Pardon ?! Alors ca, c'est carrément injuste ! Ca n'a rien à voir ! On voit bien que t'as pas de phobie, toi ! Ca n'a rien à voir avec le courage, ou la volonté, ou quoi que ce soit ! Ca... Ca ne se raisonne pas ! "

Il croisa les bras sur sa poitrine dans un geste machinal pour bouder à son tour, avant de réaliser qu'il perdait ainsi son appui. Il s'agrippa donc à nouveau à ses accoudoirs, mais il boudait toujours et avait l'intention de ne plus décrocher un mot.

" Tyran... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Lun 24 Sep - 13:40

Jane aurait pu lui dire qu'à force, la phobie finit par se lasser qu'on ne s'occupe pas d'elle. Elle avait trouvé une manière de distraire cette "maladie" de l'esprit : dormir. Quand elle se réveillait pour bouger, elle jetait un oeil sur le film en cours, sans le son, se contenant des images. Ce qui avait pour résultat, en général, de la rendormir. Fixer son esprit sur quelque chose d'autre que l'avion, même si l'on dormait mal, c'était toujours mieux qu'imaginer le nombre incroyable de possibilités dont disposait un avion en plein vol pour se crasher. Non, ça Jane préférait ne pas y penser. Elle ne répondit pas, non seulement parce qu'elle n'avait aucune envie de se confier à Jack mais aussi parce que quoi qu'elle dise, il n'aurait pas moins peur. Elle mangea à peine, d'ailleurs en milieu de voyage, l'estomac était serré dans l'avion, en général. Par contre, il s'enfila plusieurs briques de jus de fruit à la paille. Il ne lui aurait plus manqué que les couettes... Ce qui lui valut... plusieurs aller/retours aux toilettes qui dérangeaient Jack à chaque fois. Mais puisse-t-il s'en réjouir car chaque passage lui présentait son fessier enfermé dans un pantalon, même militaire, taillé sur mesure.

Comme prévu, l'atterrissage la réveilla. Enfin, ils étaient arrivés mais sa tête bourdonnait, elle avait l'estomac dans les chaussettes et une furieuse envie de dormir dans le noir, dans le silence avec un bonnet et un cache-yeux, le tout après un bon bain chaud à bulles. Jack apprendrait peut-être un jour qu'elle prenait bien plus soin d'elle qu'il n'y pensait. Elle traîna les pieds jusqu'aux valises, se frottant les yeux encore tout endormis et elle lutta contre la migraine jusqu'à ce qu'ils soient dans le train. Elle jeta leurs affaires dans le coffre et croyez-le ou non, mais elle dormit jusqu'à destination, moyennant plusieurs dérangements. Cette fois, elle avait laissé la fenêtre à Jack pour qu'il puisse s'appuyer afin de dormir à son tour, un peu. Et sans s'en rendre compte, ne pouvant dormir la tête pendouillante, elle avait finit contre son épaule.

Ils étaient partis sur le matin. Ils arrivaient au milieu de la nuit du même jour. Une fois que le car les eus déposés, jane jeta un oeil sur l'arrêt où figurait un plan de quartier, autrement dit : un quartier pieton. Mais au moins, ils y étaient. Et sa furieuse envie de dormir était là aussi. Elle grogna en se frottant les yeux et se rapprocha du plan pour chercher l'objet de son désir. Finalement, elle pointa d'un doigt et tourna une tête de droguée malade et exténuée vers Jack.

_ On dirait que c'est à l'autre bout du monde ou bien est-ce que c'est nous qui sommes de l'autre côté de la terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mer 26 Sep - 8:11

Jack s'était attendu à une réponse cinglante, mais rien ne vint, Jane préférant visiblement sommeiller dans son coin. Il hésitait alors entre le soulagement ou les regrets. Que Jane arrête de lui demander de changer de place le rassurait ; mais d'un autre côté, ses taquineries lui avaient heureusement occupé l'esprit, et il s'était senti moins tendu en début de vol qu'à l'habitude. Face au dos de Jane, il n'avait plus d'autre choix que d'attendre que ça se passe. Concentré sur le siège devant lui, il serrait les dents à chaque secousse de l'appareil. Il ignora royalement les regards compatissant des hôtesses de l'air aux jambes effectivement interminables, mais qui ne l'intéressaient absolument pas. Surtout quand Jane lui passait devant, face à fesses, il avait du mal à voir autre chose...

Lorsque l'avion se posa sur le tarmac de Seattle, il poussa un soupir de soulagement et bondit de son siège de telle sorte qu'il fut le premier dehors. Il ne ralentit pour attendre Jane que lorsqu'il eut atteint l'extrémité de la passerelle et retrouvé un sol de bâtiment normal.
Bien qu'il n'ait pas dormi de tout le vol, retrouver la terre ferme avait sur lui un effet revigorant et ne semblait pas souffrir le moins du monde de la fatigue... Qui ne manqua pas de tomber néanmoins une fois qu'il eut posé ses fesses dans le fauteuil rassurant du bus. Il s'installa confortablement et s'assoupit sans l'ombre d'une difficulté, pour se réveiller 1/2 h avant l'arrivée à Newport... Avec la tête de Jane sur l'épaule. Il la regarda d'abord d'un air surpris, mais finit par sourire légèrement en lui repoussant une mèche de cheveux qui lui tombait sur le nez, avant de se concentrer sur le paysage, pour oublier qu'en dormant, il s'était tordu dans une position impossible, qu'il ne pouvait pas corriger sans réveiller sa partenaire.

Une fois arrivés, il se releva avec soulagement, et suivit Jane avec la même démarche hésitante due aux courbatures. Niveau fatigue, il se tenait à peu prêt, mais n'aurait pas craché sur un bon matelas. Vu l'heure, ils allaient sans doute retrouver immédiatement l'hotel. Un coup d'oeil à l'air décalqué de Jane lui confirma qu'elle n'allait surement pas vouloir entamer la moindre reconnaissance cette nuit.
Il la suivit en grimacant jusqu'au plan, profitant d'être dans son dos pour faire quelques étirements destinés à tenter de remettre sa colonne en place et se pencha sur le plan lorsqu'elle trouva leur destination.

" Tu exagères, c'est juste de l'autre côté de la ville... Je suis sur que tu es capable de faire la distance au pas de charge... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Mer 26 Sep - 15:42

Jane grimaça quelque peu.

_ Je ne pense pas non. Sauf si bien sûr au bout j'ai droit à un cookie pépites de chocoalt au sirop d'érable avec un nappage de caramel. Allons-y. J'espère qu'ils ont une baignoire dans leurs salles de bain parce que je pourrais encore tuer pour un bain d'eau chaude à bulles, tout de suite.

Mais les chambres se révélèrent minuscules et sans salle de bain particulière. Les communs se trouvaient au bout du couloir de chaque étage avec des douches italiennes. L'auberge, quant à elle, semblait presque abandonnée. La façade, qui fut jadis resplendissante de couleurs avec sa fresque décrivant une forêt magique, partait dans l'oubli de l'entretien. La peinture passait et certains endroits étaient même indescriptibles. La pièce commune principale, au rez de chaussée, montrait qu'un jour, elle était habitée régulièrement mais aujourd'hui, le canapé semblait si vieux, la vitre de la table basse était toute rayée et la télé, malgré sa taille, datait. Ca sentait le renfermé et dans la cuisine, pièce accessible depuis les combles ainsi que la salle commune, des boites de pizzas étaient entassées, de petits appareils subsistaient et une porte de placard ne tarderaient plus à tomber.

L'homme qui les reçut était plutôt grand, les cheveux longs et blonds avec un air de mafieux. Son costume marron le rendait pourtant accueillant. Sans se départir de son sourire, il fit monter les deux agents au premier étage. Jack eut la première chambre à gauche et Jane la deuxième à droite. L'homme avait bien proposé une chambre pour deux, songeant à un couple mais Jane l'avait interrompu pour dire qu'il s'agissait là d'un voyage pour le travail prévu à la dernière minute.

Quand il les laissa enfin tranquilles, Jane avait la clé de la chambre dans sa main, le geste suspendu dans le temps. Ni rassurée, ni apeurée, elle n'en demeurait pas moins sceptique. Finalement, elle se racla la gorge et regarda Jack dans un sourire.

_ Inutile de te dire que je prends la douche la première. Tu as interdiction de prendre la tienne tant que je ne suis pas sortie de cette drôle de pièce au bout du couloir qui sert actuellement de salle de bain commune.

Elle acquiesça et rentra dans sa chambre en refermant la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 30 Sep - 13:31

" Arrête, tu me donnes faim... "

Par contre, il jeta dans son dos un regard surpris. Un bain chaud, d'accord, mais des bulles ? Il ne l'avait jamais imaginée être du genre à mariner dans une baignoire pleine de mousse et d'huiles essentielles, mais à la réflexion, en se souvenant du spectacle auquel il avait eu droit l'autre matin, force était d'admettre que la vision était tout ce qu'il y avait de plus naturel. Jane dans un bain de bulles, nue bien sur, une coupe de champagne à la main et... Jack ferma les yeux et secoua la tête pour empêcher son esprit de l'égarer avec des visions pareilles. Sinon, il se sentait incapable de résister à la tentation de se glisser dans la chambre de Jane, une fois les lumières éteintes. Cela dit, l'idée d'être accueilli par un 9 mm au lieu d'un baiser avait un pouvoir tout aussi répulsif. Dommage...

Quoi qu'il en soit, l'hotel n'avait rien de charmant. Autant pour le romantisme éventuel, mais en même temps, ils étaient en mission, pas en vacances... Jane s'empressa d'ailleurs de le rappeler au réceptionniste sorti tout droit du Parrain, pour le moins.
Lorsqu'ils furent livrés à eux-mêmes, Jane s'empressa de lui signifier qu'elle prendrait sa douche en premier. Il leva les mains et les yeux au ciel, rendant aussitôt les armes. Inutile de discuter avec une fille décidée à se laver, surtout après un vol pareil. Pour lui, il ne serait pas faché de faire une petite sieste, quitte à prendre sa douche au réveil.

" Ok. Tu veux pas que je monte la garde devant la porte, aussi, histoire que tu sois tranquille ? "

Mais elle ne prit pas la peine de répondre et s'enferma chercher ses affaires dans sa valise. Il eut un sourire moqueur pour lui-même et entra à son tour dans la pièce aux couleurs passées qui allait lui servir de chambre. L'odeur même semblait venir d'un autre temps. Il posa son sec sur la table qui devait sans doute aussi servir de bureau aux éventuels tarés qui pourraient trouver l'endroit adapté pour travailler. Il ouvrit son bagage et en sortit ses lames qu'il monta prestement - la force de l'habitude - et les posa délicatement sur le lit avant de soulever le store, pas tant pour admirer la vue que pour contrôler ce qu'il était à même de surveiller depuis sa chambre. Elle donnait sur la rue, elle permettrait donc, le cas échéant, de s'assurer que personne d'indésirable ne viendrait les retrouver ici.
Il revint à son lit, déplaca ses épées avant de se laisser tomber sur le lit qui grinca en signe de protestation, et ferma les yeux avec un soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Lun 1 Oct - 6:03

En sortant de sa douche - qui avait duré une éternité - Jane s'arrêta devant la porte de Jack et leva la main pour frapper afin de l'avertir qu'il pouvait prendre son tour. D'ici à ce qu'il lui ouvre, elle se serait déjà réfugiée dans sa chambre. Pourtant, il n'y eut aucune réponse. Jane estima alors qu'il était peut-être descendu manger, ce qu'elle ferait également incessamment sous peu. Puis elle retourna dans sa chambre afin de se changer pour se préparer à dormir d'un sommeil profond.

La vue de Jack donnait... sur les égouts de la ville. Le vis à vis avec le bâtiment d'en face s'arrêtait avec le toit de ce dernier, un étage au dessous. Mais si Jack tendait le bras, peut-être arriverait-il à toucher le mur. Des pigeons semblaient adorer l'endroit, en tout cas. L'odeur remontait mais pas tant que ça, au final et déjà, il pleuvait. La réputation de la région n'était plus à faire, de toute manière. Très rudimentaire, la chambre se composait d'un lit, d'un bureau, d'une lampe, d'une petite table et d'une armoire.

En s'allongeant, Jack oublia de compter le manque de sommeil mêlé à l'anxiété du vol dans son équation et il ne tarda pas à sombrer pour entamer sa nuit. Jusqu'à ce qu'il entende des bruits d'épées qui s'entrechoquent. Mais c'était si lointain, impossible de dire exactement ce qu'il se passait. Et quand Jack ouvrit les yeux, il était pieds nus dans la neige. Mais bizarrement, il ne faisait pas froid. Simplement muni d'un pantalon de sport blanc, la lumière était si vive qu'il paraissait entièrement nu.

Les bruits d'épées se dissipèrent au fur et à mesure que Jack réalisait où il était. Dans un endroit totalement vide, blanc où la neige brillait. Puis, au loin, le dessin d'une maison qui semblait être suspendue à quelques mètres du sol.

Puis une voix hurla le nom de Jack. Un cri de femme déchirant mais dont la source restait imperceptible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Jeu 4 Oct - 6:03

Jack était plus fatigué qu'il ne le pensait, et il accueillit le sommeil avec bonheur. Pourtant, il réalisa vite qu'au lieu de sombrer dans l'obscurité, il se passait autre chose. Les bruits d'épées étaient familiers, et dans un premier temps, il pensa simplement que c'était nerveux, à cause du stress, de l'épuisement, enfin la totale quoi. Mais les bruits persistants l'incitèrent à ouvrir les yeux. Mais sa chambre avait disparu. Réaliser qu'il n'était pas au bon endroit réveilla tout ses instincts de défense. Il fronça légèrement ses sourcils et se tendit, prêt à répondre à toute attaque. Dans un premier temps, il ne chercha pas la cause de sa présence ici, il se contenta d'analyser ce qui l'entourait.
Il se baissa, pour toucher le sol, et constata qu'il s'agissait bien de neige. Pourtant le froid ne l'atteignait pas... Cette curiosité le fit craindre d'être sous l'emprise d'une drogue quelconque. Il chercha autours de lui quelque chose à quoi se raccrocher, ainsi que la source de ces bruits d'épée, mais il ne voyait rien, jusqu'à ce que la maison "apparaisse". Et que le cri se fasse entendre.

C'était lui qu'on appelait, lui qu'on attendait. Mais où ? Le seul point de repère qu'il ait était la maison, il n'avait guère d'autre choix que de s'y diriger. Il n'osa pas répondre à l'appel, de peur d'attirer sur lui l'ennemi invisible qui l'avait amené en ce lieu. Et il n'avait même pas d'armes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Jeu 4 Oct - 15:55

Il était impossible de savoir d'où venait ce cri. Il n'y avait rien aux horizons et la maison semblait flotter en l'air, sans vie. Un seul bruit de fond parvenait aux oreilles de Jack et ça ressemblait plutôt... Au vent, au vide, au désert, au rien. Ils se passèrent de longues minutes sans qu'aucun bruit n'atteigne Jack. La neige n'en était pas vraiment, elle y ressemblait mais... Tout était étrange ici. La neige glissait de ses doigts comme de l'eau et pourtant... Le ciel était turquoise, sans nuage et il y avait une légère brume à ses pieds. Le sol était blanc et la lumière forte. Aussi, lorsqu'une tache sombre se détacha à l'horizon, il était impossible de la manquer. Il était très difficile de la distinguer, d'ailleurs. Tout ce que Jack pouvait voir, c'est que la tache grossissait mais lentement. Plus elle avançait, plus il semblait s'agir d'un homme en train de courir dans la direction de Jack.

La brume l'enveloppait assez pour à peine le distinguer et il semblait que jamais il ne l'atteindrait. Néanmoins, plus il s'approchait plus Jack pu remarquer qu'il portait un bâton et des vêtements sombres étranges avec une cape. Encore quelques mètres et la silhouette se dessina de mieux en mieux. Elle semblait fuir quelque chose, courir à toute vitesse sans regarder derrière elle.

Jack ne put reconnaître une femme que lorsqu'elle lui agrippa les épaules pour le tourner.

_ Cours...

Ses cheveux courts étaient noir de geais et ses yeux plus bleu que le turquoise du ciel. Son teint était aussi pâle que de la craie. Elle regarda derrière elle les ombres qui se dessinaient à leurs tours et s'approchaient d'eux bien plus vite. Si elle était déjà partie en courant vers la maison, elle hurla à nouveau à Jack :

_ COURS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

L'Héritier

Jack Adams

L'Héritier

avatar

• Inscrit depuis le : 17/04/2012
• Messages : 223
• Pseudo : Lili
• Points de Talent : 2145
• Avatar : Michael Trucco
• Archétype : Predicateur
• Points de compétences : 9

Fichier personnel
Archétype: Mêlée
Position: Londres
Armes: 2 épées courtes qu'il manie des deux mains

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 7 Oct - 13:37

Jack essayait de trouver quelque chose à quoi se raccrocher, autre que cette maison vers laquelle il se dirigeait. Mais l'espace vide était déroutant. Il n'y avait rien à voir, rien pour expliquer ce qu'il lui arrivait ni ou il était. Comment avait-il pu passer de sa chambre miteuse à cet endroit désincarné. Il sentait monter en lui la tension familière d'avant combat. Il se tenait prêt à agir, mais il aurait aimé savoir ce qui l'attendait.

Lorsque la tache sombre apparut, il s'arrêta net, en position défensive, prêt à lutter contre ce qui pourrait être une menace, d'autant plus lorsque la forme s'avéra être humaine. Pourtant, cette personne ne semblait pas menaçante. La jeune femme qui était arrivé vers lui en courant semblait même fuir quelque chose de vraiment inquiétant. Lorsqu'elle lui enjoignit de courir une première fois, il commença par répondre :

" Où ? Pourquoi ?! " Il voulu tenter de la calmer, mais avant qu'il n'ait pu dire autre chose, elle repartit en courant en direction de la maison. Il jeta un coup d'oeil dans la direction d'où la jeune femme était venue. Et ce qu'il vit lui fit cesser toute interrogation. Il prit la suite de la jeune femme, restant derrière elle. Pur esprit chevaleresque : si les ombres à leurs trousses les rattrapaient, il serait pris le premier, et elle aurait peut être une chance de s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Painkiller Jane

Jansen Wallace

Painkiller Jane

avatar

• Inscrit depuis le : 22/03/2012
• Messages : 154
• Pseudo : Gaia
• Disponibilité : Libre
• Points de Talent : 2140
• Avatar : Jennifer Garner
• Archétype : Soldat
• Points de compétences : 11

Fichier personnel
Archétype: Distance
Position: New-York
Armes:

MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   Dim 7 Oct - 18:42

Mais ils atteignirent la maison avant les ombres. La femme courait comme si elle avait le feu sur les talons et elle était d'une rapidité incroyable, même Jack avait du mal à tenir la distance. Les ombres se rapprochaient néanmoins et l'on pouvait discerner leur agonie silencieuse comme des murmures menaçants au creu des oreilles. La femme sauta sur les escaliers en suspension et gravit les marches quatre à quatre pour ouvrir la porte. De plus près, Jack pu voir que la maison était en bois et semblait flotter au-dessus du sol. Le bois paraissait très vieux et déchiqueté par endroit. En d'autres termes, cette maison tombait en ruine mais de la lumière forte s'échappait des fenêtres comme si quelque chose de puissant brillait à l'intérieur.

La femme attendit que Jack soit arrivé à sa hauteur pour refermer la porte derrière eux et la claquer pour la soutenir et empêcher les ombres d'entrer, comme si la maison possédait un champs de protection qui l'entourait.

_ Comment êtes-vous arrivé ici ?

Il faisait sombre dans la maison, très sombre et le travail du bois résonnait, comme si elle tanguait. Au final, l'ambiance était très inquiétante. Mais Jack pu mieux observer la jeune femme. Ses cheveux en bataille lui tombaient à moitié devant les yeux et elle possédait un maquillage relativement sombre qui faisait étrangement ressortir le bleu intense de ses yeux, même dans la pénombre. Sa tenue se fondait dans l'espace en dehors de son pendentif : un artefact en forme de disque duquel émanait une légère lumière bleutée. Elle ressemblait à ces filles qui ont un jour été et que l'enfer a transformées pour ne laisser qu'une carcasse de machine destructrice. Elle laissa tomber le bâton qu'elle tenait dans sa main et s'approcha d'une fenêtre pour observer les ombres qui entouraient la maison.

Puis Jack entendit à nouveau son nom que l'on hurlait. Cette voix de femme qui déchirait la pièce couvrait jusqu'aux paroles de celle qui se tenait face à lui. Elle lui parlait, elle avait beau crier, il n'entendait rien. Puis, soudainement, il pu sentir une brûlure sur sa joue et la voix fut bien plus claire.

_ JACK !

Jane se tenait au-dessus de lui, ses deux mains sur ses épaules et ses cheveux encore mouillés tombaient sur le visage de Jack. Plus de maison, plus de sons inquiétants, plus de femme aux cheveux noirs et aux yeux bleus, plus de fenêtres qui brillent, juste... Jansen, l'air affolé. Quand Jack se réveilla enfin, elle posa ses mains de chaque côté de son visage.

_ Oh mon dieu, Jack, tu m'entends ? Tu n'as rien ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

Jack ne rêvait pas, elle lui avait flanqué une gifle pour le réveiller. S'il venait de rêver, alors tout était bien étrange car il n'avait aucunement l'impression de s'être endormi, plutôt l'inverse et son coeur criait alerte à cause de la course qu'il venait de mener jusqu'à la maison. En fait, tout lui semblait absolument réel, ce qui était d'autant plus inquiétant. Le visage de la femme qu'il avait rencontrée était particulièrement bien imprimé sur sa rétine. Mais Jane n'attendit pas ses réponses et elle le redressa légèrement pour le serrer contre elle. C'était comme si elle l'avait perdu pendant des semaines et qu'elle le retrouvait enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsw.univers-virtuels.net

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fly me to anywhere but here...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fly me to anywhere but here...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret World :: LONDRES :: Londres : Ville Ancienne-